RTBFPasser au contenu

Monde

Le Tea Party, aiguillon des élections américaines?

Le Tea Party, aiguillon des élections américaines?
27 août 2012 à 07:42 - mise à jour 27 août 2012 à 12:292 min
Par Wahoub Fayoumi

La convention du Parti républicain devrait finalement s'ouvrir demain, à Tampa, en Floride. Quel programme vont choisir les militants, entre celui des radicaux du Tea Party et celui des élus plus modérés? Quels sujets et quelles polémiques animent la campagne? Quels différences de projets entre démocrates et républicains? Jean-Paul Marthoz, journaliste, essayiste et spécialiste des relations internationales, a répondu à vos questions ce lundi.

"Le Tea Party reste minoritaire au sein de l'électorat américain mais il dispose de fortes positions au sein du parti républicain", précise Jean-Paul Marthoz. Mais, ajoute le journaliste, "ses porte-paroles seront présents à Tampa et ils pourraient pousser le discours et le programme républicains très à droite". Au risque de perdre les électeurs centristes ? C’est l’avis de notre invité, qui estime par ailleurs que la désignation pour le ticket électoral de Paul Ryan, élu républicain connu pour ses positions très radicales, pourrait favoriser le camp démocrate.

Le Tea Party profite cependant, et depuis plusieurs années, d’un glissement du Parti républicain vers des positions plus conservatrices, explique Jean-Paul Marthoz. Glissement qui a permis l’émergence "de fortes personnalités qui se meuvent au sein d'une sphère médiatique non seulement alternative très dense (blogs, etc), mais qui dispose aussi de relais dans des médias influents comme Fox News, les grandes radios et télévisions évangéliques etc."

Le principal enjeu: l'économie

"Le vrai enjeu de la convention, précise notre invité, sera de concilier la base républicaine, plus conservatrice et la nécessité pour Mitt Romney de rester au "centre" afin d'attirer les indépendants et les indécis."

Les faits rapportés ans nos médias, comme la sortie de de Todd Akin à propos de l’avortement, et les protestations qui ont suivies dans la sphère politique américaine, ne doivent cependant pas occulter le véritable enjeu des élections pour les Américains : l’économie.  "Le bilan de Barack Obama n'est pas suffisamment convaincant pour une partie majoritaire de l'opinion qui apparait très préoccupée par l’économie", explique le journaliste. "La question sera de déterminer qui des deux candidats offre la solution la plus convaincante selon un axe "centriste" (Obama) ou plus conservateur et ultra libéral (Romney)."

Relisez l’entièreté de la discussion avec Jean-Paul Marthoz, ci-dessous.

 

W. Fayoumi

 

Loading...

Articles recommandés pour vous