RTBFPasser au contenu

Regions

Chastre: une formation de dépollution des cours d'eau

Les différents acteurs concernés se retrouvent autour d'un cours d'eau pour apprendre la maintenance des systèmes de dépollution.
26 nov. 2021 à 07:141 min
Par Benjamin Houx

Durant trois matinées à Chastre, le Contrat de Rivière Dyle-Gette a organisé des formations dédiées aux communes. L'objectif était de montrer aux différents responsables des services travaux des 24 communes concernées comment manipuler les dispositifs antipollutions. Après les informations théoriques, des employés des services de secours et des responsables communaux se répartissent au long de l'Orne, petit cours d'eau de Chastre. Isabelle Delgoffe, chargée de mission au Contrat de Rivière Dyle-Gette, présente les dispositifs en avertissant de l'importance de la maintenance: "Des boudins sont installés dans les cours d'eau pour retenir les hydrocarbures. Mais quand on tombe sur un boudin oublié, c'est difficile de le récupérer car il se désagrège. C'est lourd, ça se déchire et les polluants récupérés se retrouvent à nouveau dans l'eau."

En cas de pollution, ce sont les pompiers qui agissent en premier. En 2020, la zone de secours du Brabant wallon comptait environ 70 interventions de ce type. Philippe Vos de Wael, directeur des opérations de cette zone, juge qu'il est primordial de se coordonner avec les services communaux pour continuer le processus de dépollution. "Les pollutions peuvent durer plusieurs mois, voire une année. Après notre intervention d'urgence, il appartient aux communes de prendre en charge la maintenance des dispositifs installés".

C'est précisément pour cette raison que la formation a été mise en place: s'assurer que le suivi soit bien réalisé. Du côté des communes, on reconnaît l'intérêt de ce genre de séance. Guillaume Buffin, responsable du service travaux de Chastre, est content d'avoir pu se réunir autour d'une table avec les acteurs concernés: "Nous avons pu comprendre la globalité des responsabilités de chacun, autant du côté du 112, du Service public de Wallonie que de notre part. Après l'intervention d'urgence des pompiers, c'est à nous de contrôler les dispositifs, de les remplacer et de les évacuer. Pour que tout cela fonctionne, il est important que tous nos services communiquent bien entre eux".
 

Articles recommandés pour vous