RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Charleroi peut-il être champion ? "C'est l'année ou jamais"

14 sept. 2020 à 20:05 - mise à jour 14 sept. 2020 à 20:052 min
Par Martin Weynants

Charleroi occupe la première place de la Pro League après une autoritaire série de cinq victoires consécutives. Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Zèbres. Sérénité, assurance et efficacité, les Carolos sont impressionnants. Au point de pouvoir rêver du titre de champion ? Le plateau de La Tribune y croit même si le FC Bruges et sa puissance financière restent les favoris.

"Il y a une force qui se dégage de cette équipe. Mentalement, ils sont plus forts que n’importe qui. Tellement que quand ils marquent – même avec un peu de réussite – on sait que c’est fini. Ils n’encaissent plus. Je pense que c’est le grand mérite du coach. On s’autorise à se poser la question sérieusement : est-ce que Charleroi peut devenir champion de Belgique ?", s’interroge Stephan Streker.

Les autres participants du plateau ont apporté leur contribution au débat. "S’ils n’ont pas de gros blessés ou de suspendus. Je les vois bien champions", glisse Xavier Mercier, invité de l’émission. "Le noyau n’est pas extensible. Même s’il commence à avoir des problèmes de luxe. Il y a quelque chose de trop zen, trop force tranquille pour être déstabilisé", complète Cécile de Gernier. "Le seul danger c’est qu’ils se le disent trop. Mais je pense qu’ils ont la lucidité de ne pas se monter la tête par rapport à ça", ajoute encore Streker.

"Pour l’instant c’est leur force, ils n’encaissent pratiquement pas un but en six matches. C’est très impressionnant. Ils ont un brin de réussite et ils ont un réalisme implacable", appuie Thierry Luthers.


"Pour moi Charleroi peut être champion de la phase classique", nuance Thomas Chatelle. "Après, sur la longueur… Mais c’est l’année ou jamais. Gand est en grosse difficulté, Genk pourrait virer son coach, Bruges a commencé difficilement. En plus avec le Covid, certaines équipes ne vont pas se renforcer. C’est une année idéale pour Charleroi".

Ce fameux mercato pourrait encore redistribuer les cartes pour Thierry Luthers. "Et je pense que si Bruges passe à la vitesse supérieure – et il peut se le permettre – il va enrôler 3-4 joueurs. Je dirais Bruges champion mais Charleroi tout près."

Le FCB conserve aussi l’étiquette de favori pour Philippe Albert. "
Pour être champion, il faut être devant Bruges. Si les Carolos sont devant, ils seront champions. Bruges reste l’immense favori".

Et Streker d’établir un parallélisme avec Leicester, vainqueur surprise de la Premier League en 2016. "Je souhaite presque aux Zèbres de ne pas aller trop loin dans les autres compétitions. Ça a avantagé les Foxes de n’avoir que le championnat. Et ils ont atteint le Graal. Ils étaient à 5000 contre 1 au début, ce n’était pas le cas de Charleroi".

Articles recommandés pour vous