RTBFPasser au contenu

Charleroi : les généralistes sont au bout du rouleau, à cause de la crise du coronavirus

Le docteur Bets, porte-parole de La FAGC estime que les généralistes carolos ne pourront pas tenir à ce rythme longtemps
20 sept. 2020 à 11:36 - mise à jour 20 sept. 2020 à 11:361 min
Par Gregory Fobe

La fédération des associations des médecins généralistes de Charleroi (FAGC) s’inquiète de la situation provoquée par la crise du Covid-19. Pour son porte-parole et vice-président le docteur Pierre Bets, le médecin généraliste est beaucoup trop sollicité que ce soit pour gérer les tests ou pour une série de tâches administratives et d’information aux patients : "Il faut que chacun prenne ses responsabilités et qu’on évite de systématiquement se tourner vers le généraliste. On se retrouve dans des situations surréalistes ou on vient nous consulter parce qu’un enfant a le nez qui coule. On nous demande un papier pour valider le fait qu’il ne peut plus aller à l’école. Quelques jours plus tard, il faut remplir une attestation pour garantir qu’il peut revenir. C’est inimaginable et terriblement énergivore ! Dans ce genre de situation, il faut généralement juste le garder à la maison et bien sûr le surveiller mais pas forcément le faire tester. Autre cas de figure : quand un travailleur a été en contact avec un collègue contaminé, il ne doit pas être pris en charge systématique par son généraliste. Normalement c’est la médecine du travail qui peut gérer son dossier et prescrire le testing."

Dans le contexte de crise actuel, la FAGC estime qu’il faut réorganiser les soins de première ligne en mettant la bonne personne au bon endroit.

Pour le docteur Bets, la profession doit pouvoir se recentrer sur mission première, à savoir soigner les malades : "On perd notre temps à expliquer des procédures parfois complexes. C’est difficile de faire comprendre à quelqu’un que s’il a de la température et qu’il perd le goût, sa famille doit être mise en quarantaine mais par contre s’il a de la température et le nez qui coule ça ne sera pas le cas. Nous devons nous faire aider sinon nous allons à la catastrophe !"

La fédération des associations des médecins généralistes de Charleroi, représente 430 médecins qui travaillent sur le territoire du Grand Charleroi. Elle assure les besoins médicaux de près de 450.000 personnes.

Articles recommandés pour vous