Regions

Charleroi : le centre de prise en charge des violences sexuelles a déjà accueilli 208 victimes

© Tous droits réservés

Inauguration officielle du centre de prise en charge des violences sexuelles (CPVS) de Charleroi ce mardi 13 septembre 2022. Cette maison située à Lodelinsart a ouvert discrètement ses portes en novembre 2021. Il s’agit d’un espace réconfortant, hors du cadre hospitalier, où les victimes peuvent recevoir des soins, une aide psychologique et déposer plainte en un seul et unique lieu. En 10 mois, le CVPS de Charleroi déjà accueilli plus de 208 victimes.

 

C’est une maison blanche adossée au CHU Pierre et Marie Curie. Elle est ouverte 7 jours sur 7 et 24h sur 24 aux victimes de violences sexuelles qui souhaitent trouver un lieu d’accueil avec tous les services dont elles ont besoin. On y trouve des professionnels formés à l’écoute des victimes. "Notre priorité est de répondre aux besoins de la victime", explique Sophie Debenoit, sage-femme légiste. "C’est déjà super si elle arrive à venir ici vider son sac."

Déposer plainte sans devoir se déplacer dans un commissariat

Infirmières, médecins et médecins légistes, psychologues, pédiatre et infectiologue assurent le suivi médical. Si la victime émet le souhait de déposer plainte, le centre fait appel à des inspecteurs de police spécialisés qui peuvent prendre le dépôt de plainte sur place, dans un local spécialement aménagé. "Nos inspecteurs sont en civil, ce qui permet d’éviter la barrière de l’uniforme qui peut parfois faire peur", précise Gaëlle De Brabander, commissaire de police en charge de la section jeunesse mœurs à Charleroi.

"Le lieu, la tenue, des collègues formés à la problématique des violences sexuelles, tout cela participe à la mise en confiance des victimes", ajoute la commissaire.

 

En 10 mois, 208 victimes ont poussé les portes du centre. Soit 8 victimes par semaine.

Parmi ces victimes, un tiers ont accepté de déposer plainte. C’est bien plus que les 4% des victimes qui signalent leurs agressions à la police dans tout le pays. Preuve que ces lieux de prise en charge multidisciplinaires sont indispensables pour recevoir une qui parole se libère de plus en plus.

12.000 cas de violences sexuelles sont enregistrés chaque année en Belgique. Et 90% concernent des femmes.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous