Regions Hainaut

Charleroi et La Louvière: une journée pour les questions concernant les bébés prématurés

Illustration

© Belga/AFP - Jean Ayissi

17 nov. 2016 à 10:13 - mise à jour 17 nov. 2016 à 10:13Temps de lecture1 min
Par Cédric Loriaux, Daniel Barbieux

Un enfant sur dix naît prématurément dans le monde. Et, ce jeudi, à l'occasion de la journée mondiale de la prématurité, de nombreux service de néonatologie se mobilisent pour informer le grand public.

Quels sont les facteurs de risques? Comment se passe la prise en charge de ces bébés et l'accompagnement de leurs parents? Voilà les questions que vous pourrez poser, notamment, au CHU Tivoli de La Louvière ou au Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) aujourd’hui jeudi.

Le docteur Anne Charon, qui dirige le service de néonatologie du GHdC, explique:  "On est de plus en plus attentif au bien-être de ces petits prématurés. Il est très important d’impliquer les parents dans les soins pour vraiment préserver le lien maman-bébé car cela est primordial pour leur développement futur. Dans la mesure du possible, nous voyons ces parents avant la naissance pour leur expliquer exactement tout ce qui va se passer : où leur bébé va aller, toutes les technologies qui vont l’entourer et les soins qu’il va avoir. On essaie donc de les informer pour les rassurer le plus possible. Ce jeudi au Grand Hôpital de Charleroi, les visiteurs auront l’occasion de voir ce que, au quotidien, nous faisons pour améliorer le développement de ces enfants et leur bien-être. Ainsi que toutes les techniques que nous utilisons. Ce sera illustré également par beaucoup de photos d’anciens prématurés et ce qu’ils ont devenus."

Des stands d'informations sont donc installés toute la journée pour tout savoir sur les naissances prématurées au Grand Hôpital de Charleroi ou au CHU Tivoli de La Louvière. Il n’est pas exclu que l’on puisse aussi y visiter les chambres "Kangourou" qui permettent, dans certains cas, d'éviter la séparation entre la mère et son bébé prématuré.

Articles recommandés pour vous