Jupiler Pro League

Charleroi renoue enfin avec la victoire en déplacement à Saint-Trond (1-2)

Dorian Dessoleil et Ryota Morioka savourent cette victoire que les Carolos attendaient depuis fin octobre. Le Sporting de Charleroi s'est imposé 1-2 sur le pelouse de Saint-Trond.

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

12 déc. 2020 à 06:30 - mise à jour 12 déc. 2020 à 21:39Temps de lecture2 min
Par Christophe Delstanches et Lise Burion

Les Zèbres se sont imposés en déplacement à Saint-Trond, 1-2. Un succès que les Carolos attendaient depuis le 31 octobre (3-0 face au Cercle de Bruges). Une victoire précieuse qui replace Charleroi dans la lutte pour le top 4.

Le résumé du match

Le Sporting de Charleroi restait sur une défaite contre Waasland-Beveren (0-2) et un partage blanc face à Courtrai. Le bilan comptable est plus que maigrichon pour les Carolos à savoir 6 points sur 27. Mais pas de malaise, simplement une " zone de turbulences " à traverser selon Mehdi Bayat.

Karim Belhocine, qui sent la pression monter, doit faire sans Ilaimaharitra (suspendu) et Rezaei, Teodorczyk ou encore Diandy tous à l’infirmerie.

Saint-Trond, fraîchement relégué à la dernière place de la Proleague, après le succès de Mouscron, joue gros ce soir. Les deux équipes entament la rencontre avec prudence. Pas de grosses actions à se mettre sous la dent avant le but d’ouverture planté par Mamadou Fall à la 25e minute. Fall profite d’un cafouillage dans la défense trudonnaire pour récupérer un ballon aux 20 mètres. Sa superbe frappe du droit est imparable. Les Zèbres mènent 0-1. A la demi-heure les Canaris réagissent via De Ridder. Son tir puissant est bien dévié par Remy Descamps. La pression trudonnaire s'accentue et Remy Descamps offre, malgré lui, l’égalisation à Saint-Trond. Grosse erreur du gardien carolo qui loupe complètement sa sortie et qui permet à Nazon d’égaliser. C’est 1 but partout à la pause.

Saint-Trond reprend le match en main en début de seconde période. Mais c’est Charleroi qui fait la différence en contre. Kayembe s’infiltre dans le rectangle trudonnaire et sert parfaitement Nicholson. Le Jamaicain bute une première fois sur Schmidt avant de donner l’avance à Charleroi à la 50e minute. Les hommes de Belhocine contrôlent la suite de la partie. Une fin de rencontre facilitée par l’exclusion de Samuel Asamoah qui reçoit un second carton jaune et qui doit quitter la pelouse synthétique.

Les Carolos s’offrent un succès précieux qui leur permet de recoller au peloton de tête. De bon augure avant les trois derniers matchs de l’année pour le Sporting à savoir un déplacement au Cercle de Bruges et un choc à domicile face au Sporting d’Anderlecht et une visite du côté de l'Antwerp. 

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous