Tous les sports

Charleroi Boxing Night : les deux ceintures IBO restent en Belgique, Merhy vainqueur par abandon

Portrait du boxeur belge Ryad Merhy

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 oct. 2022 à 06:34Temps de lecture2 min
Par Belga (édité par Maxime Berger)

Deux championnats IBO figuraient en haut de la copieuse affiche de douze combats Elites (et cinq amateurs) de la Charleroi Boxing Night, samedi au Dôme. Les deux ceintures en jeu sont restées en Belgique.

Miko Khatchatryan (27 ans, 15 victoires, 1 défaite), champion international IBO des super-plumes (entre 57,152 et 58,967 kg), a en effet battu aux points (trois fois 99-91) le petit frappeur nicaraguayen Yader "Chocolate" Cardoza  (33 ans, 26 victoires, 19 défaites, 1 nul) au terme d'un beau combat où le Liégeois a notamment fait admirer son art de l'esquive.

Le championnat Continental IBO des super-légers (entre 61,237 et 63,503 kg) qui opposait le Namurois Antoine Vanackère (27 ans, 19 victoires, 1 défaite), tenant du titre, au Français Meryl Vegas (27 ans, 22 victoires, 7 défaites, 1 nul), alias "Le Scorpion", a part contre été plus haché.

Peut-être parce qu'il opposait deux gauchers, ce qui est relativement inédit, mais aussi, voire surtout, parce que le récent malheureux prétendant au titre de champion de France des légers (entre 58,967 et 61,237 kg) s'est beaucoup accroché, obligeant l'arbitre Jean-Pierre Van Imschoot à constamment intervenir pour séparer les deux boxeurs. 

Il en a résulté que Vanackère n'a pas été en mesure de s'en tenir à la stratégie prévue, et a dû improviser, pour finalement distancer son adversaire de deux points, 96-94, sur les cartes des trois juges. 

Enfin l'ambiance est évidemment montée à son maximum dans la salle lors de l'apparition sur le ring après quinze mois d'absence de Ryad Merhy (30 ans, 31 victoires, 1 défaite) face à "The Koloss" serbe Dusan Krstin (27 ans, 8 victoires, 13 défaites) qui pesait vingt kilos de plus que lui (118,400 contre 98,00), mais une tonne de moins, en qualité.

Merhy, qui a rendu sa ceinture de champion du monde WBA des lourds-légers, avait d'ailleurs lui-même convenu qu'il ne courait pratiquement aucun danger dans ce combat. Et que celui-ci ne risquait pas non plus de faire monter son taux d'adrénaline.

Mais il a fait le job, et n'a même pas dû "achever" un adversaire refusant obstinément le k.o, puisque celui-ci a préféré abandonner au troisième round, afin d'éviter de retourner au tapis, où il venait déjà de se retrouver pour la deuxième fois.

Ryad Merhy vise désormais le titre WBC mondial des bridgerweight (entre 90,719 et 101,605 kilos), actuellement détenu par le Colombien Oscar Rivas (35 ans, 28 victoires, dont 19 avant la limite, 1 défaite). "2023 sera mon année", a-t-il déjà annoncé.

Boxe: Miko Khatchatryan
Boxe: Miko Khatchatryan © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous