Chanter en faveur du climat: 60 000 personnes ont participé à l'action

A Gent, la manifestation a du succès samedi sur la place Saint-Pierre

© NICOLAS MAETERLINCK - Belga

23 sept. 2012 à 09:32 - mise à jour 23 sept. 2012 à 19:36Temps de lecture1 min
Par Céline Biourge

"On doit se réveiller, on doit se lever, on doit le faire maintenant", C’est sur cet air bien connu de Bella Ciao que la coalition climat tente de remuer les consciences. Des paroles engagées qui seront chantées aujourd’hui dans 175 villes, partout en Belgique, d’Arlon à Ostende en passant par Bruxelles. L’urgence climatique est là. Un professeur américain a déclaré cette semaine que la banquise arctique n’avait jamais été aussi faible, moins de 4 millions de km2.

Un triste record pour l’explorateur belge Alain Hubert, parrain de l’action : "Je pense que le monde politique pour beaucoup est conscient qu’il faille changer. Mais l’ambition, l’audace n’est pas là parce que nous autres citoyens, on ne l’a pas. Et donc une action comme celle-là, dans un petit pays comme la Belgique, si elle réunit plusieurs dizaines de milliers de personnes, elle aura un effet à quelques semaines des élections, c’est important".

Chaque prestation sera filmée et utilisée pour réaliser un clip. Celui-ci servira de pétition. Il sera remis aux dirigeants politiques qui se retrouveront fin de l’année à Doha pour le prochain sommet sur le climat.  

C.B. avec S. Pierret

Sing for the climate

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

L'Amérique du Nord, première "victime" des changements climatiques ?

Monde

Articles recommandés pour vous