Football

Champions League : Johan Cruyff, Rinus Michels et le football total, comment l’Ajax Amsterdam est devenu un grand d’Europe ?

Ajax Amsterdam avec Johann Cruyff lors de leur deuxième sacre en Champions League

© © Tous droits réservés

Le nom n'a pas été choisi par hasard, Ajax c'est le héros grec de la guerre de Troie, on dit de lui qu'il est vaillant. S’il y a bien un adjectif qui correspond à l’Ajax c’est celui-là. Les Ajacides n’ont cessé de le prouver au cours de leur histoire. Engagé en 1/8ème de finale de la Ligue des Champions contre Benfica (2-2 à l'aller), l'Ajax c'est 35 titres de champions des Pays-Bas, 4 Ligue des Champions, 1 Europa League et 20 Coupe des Pays-Bas. Un palmarès que peu de clubs peuvent faire valoir. Mais comment expliquer un tel succès? Qu'est-ce qui a fait de l'Ajax un club du top européen? Pour le comprendre, il faut revenir un peu en arrière et s'intéresser à un certain Johan Cruyff, tacticien hors-pair, meneur d'homme et coach de talent et à Rinus Michels qui est à la base du jeu des Ajacides.

70’s : Trois étoiles au guide Michels

Rinus Michels et Johann Cruyff
Rinus Michels et Johann Cruyff 2005 AFP

Les années 70 représentent la décennie la plus prolifique au niveau européen pour l’Ajax. 1971,1972,1973, trois années et autant de titres en Champions League. Le 22 janvier 1965, l’histoire du club bascule, Rinus Michels prend les rênes du club. Les Ajacides ne le savent pas encore mais ils vont changer la face du football moderne.

Les hommes clefs : Rinus Michels et Johan Cruyff. Leur arme : le football total

Initié par Rinus Michels et mis magnifiquement en œuvre par le légendaire Johan Cruyff, le football total est un travail d’équipe, tout le monde attaque et tout le monde défend. Si aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des Ronaldo, Ibrahimovic et autres revenir en défense et des back monter sur les flancs, à l’époque c’est une révolution. Après la victoire en finale de la Champions League 1972, 2-0 contre l’Inter Milan, adepte du catenaccio (l’inverse du football total qui consiste à verrouiller le jeu avec une solide défense), le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad titre : "Le système de l’Inter est dépassé. Le football défensif est détruit".

Lorsque Johan Cruyff passe de joueur de talent à coach de génie, et qu’il devient, en 1985, coach de l’Ajax, il utilise les mêmes bases. Il dira même "Dans mes équipes, le gardien est le premier attaquant et le buteur, le premier défenseur".

Aujourd’hui, le football total, comme il existait à l’époque, n’est plus. Mais il a marqué à tout jamais le foot moderne de son empreinte. Pressing haut, back qui montent sur les flancs, la polyvalence des joueurs, sont des traces indélébiles du football total.

Loading...

90’s : naissance d’un coach de génie et 4e Champions League

Louis Van Gaal à l’Ajax, coach de la 4e Champions League
Louis Van Gaal à l’Ajax, coach de la 4e Champions League © Tous droits réservés

L’année 1991 voit arrivé un nouveau shérif en ville. Louis Van Gaal devient coach des Ajacides et il va se révéler plutôt doué. Plusieurs titres de champions des Pays-Bas, vainqueur de l’Europa League (1992) mais la date à noter d’une pierre blanche, c’est 1995. Cette année-là, le coach Hollandais fait coup double (Championnat et Champions League). Il utilise à son tour le football total mais à la sauce Van Gaal. Le 4-3-3 devient un 3-4-3, des stoppeurs rapides pour marquer les attaquants, un libero et un milieu en losange. La sauce prend et la recette est couronnée de succès, une étoile de plus.

Finale 1995 : Ajax Amsterdam - AC Milan (1-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

2016 : la jeunesse dorée

La jeunesse de l’Ajax Amsterdam
La jeunesse de l’Ajax Amsterdam AFP or licensors

Miser sur la jeunesse est une valeur sûre dans le football moderne et l’Ajax l’a très bien compris. Ces dernières années, on a vu éclore de jeunes joueurs plus talentueux les uns que les autres au sein du club Amstellodamois. Il faut notamment citer Kasper Dolberg, qui a brillé à l’Euro avec le Danemark, Matthijs de Ligt, Justin Kluivert, Hakim Ziyech ou encore le portier André Onana.

La saison 2016-2017 a vu les Lanciers revenir en finale d’une coupe européenne (Europa League), ce qui n’était plus arrivé depuis la saison 95-96 (finaliste malheureux contre la Juventus). Même s’il faut saluer la prestation de la saison 2018-2019 avec une demi-finale en Champions League perdue contre Tottenham, leur parcours européen est en dent de scie. Eliminé dans les tours préliminaires des 2 coupes européennes en 2017-2018, 1/16e de finale de l’Europa League en 2019-2020 et 1/4 de finaliste de la C3 en 2020-2021. Les Ajacides veulent se relancer cette année et ils ont trouvé le buteur qu’il leur fallait : Sébastien Haller. Le joueur Franco-Ivoirien cartonne en Eredivisie (16 buts) et en Champions League (11 buts). Meilleur buteur des 2 compétitions, Haller c’est 29 buts en autant de matchs cette saison.

Le centre de formation : le fer de lance des Lanciers

Johan Cruyff Arena
Johan Cruyff Arena © Tous droits réservés

Johan Cruyff, Rafael Van der Vaart, Frank de Boer, Edwin Van der Sar, Clarence Seedorf, Edgar Davids et plus récemment Frenkie de Jong, Daley Blind ou encore Maarten Stekelenburg pour ne citer qu’eux. Autant de noms prestigieux ont vu le jour dans le monde du foot grâce au centre de formation de l’Ajax. Longtemps considéré comme le meilleur au monde, il connaît un déclin dans les années 2000. Mais encore une fois, Super Cruyff arrive à la rescousse du club Ajacide. Après avoir été critiqué par le triple ballon d’or, le staff démissionne, la "révolution de velours" est lancée.

Le centre de formation est à nouveau sous les feux de la rampe. Lors de la saison passée, il se classait 1er en termes de nombres de joueurs formés par le club et présents dans les 31 premières divisions membres de l’UEFA, avec 81 joueurs.

Au final, le jeu de l’Ajax peut se résumer avec cette phrase de Johan Cruyff : "Jouer au football est simple, mais jouer simplement au football est la chose la plus difficile qui soit".

Sur le même sujet

Champions League : La finale déplacée de Saint-Pétersbourg à Paris

Champions League - Foot

Champions League – Atlético Madrid – Manchester United : un ours blessé contre un diable sans fourche

Football

Articles recommandés pour vous