RTBFPasser au contenu
Rechercher

Champions League - Foot

Champions League : Haller veut maintenir la cadence à l’Ajax

Où s’arrêtera Sébastien Haller ? L’attaquant international ivoirien, en tête du classement des buteurs de la Ligue des champions, brille dans un rôle de trouble-fête qui sied bien à l’Ajax Amsterdam, avant le 8e de finale aller contre le Benfica mercredi (21h00) à Lisbonne.

Et dire qu’il s’agit de sa première participation dans la compétition reine des clubs européens.

Avec dix buts cette saison, dont un quadruplé, le joueur de 27 ans devance des références comme Robert Lewandowski (9) et Mohamed Salah (8), une performance canon qui fait de lui l’une des curiosités du Continent. Haller a même égalé la superstar Cristiano Ronaldo, en devenant le deuxième joueur à marquer à chacune des six rencontres de la phase de groupes.

"Avant la compétition, si vous m’aviez demandé si j’allais marquer autant de buts, bien sûr que j’aurais répondu non", a-t-il savouré devant les caméras d’Ajax TV, dimanche. Sous son impulsion, l’Ajax a terminé en tête de sa poule, avec six victoires en six matches, un carton plein qui lui laisse espérer une belle épopée européenne au printemps. Comme son équipe, Haller entend bien "maintenir la cadence", comme il l’a indiqué mardi dans les médias néerlandais. La fin de saison pourrait virer au conte de fées pour l’attaquant qui garde le même rythme soutenu en championnat.

Au cours de la rencontre de la 22e journée d’Eredivisie, le 13 février contre Twente, le colosse d’1,90 m a fait parler de lui en claquant un triplé lors du carton 5-0 de l’Ajax à domicile.

Le buteur formé en France, à Auxerre, compte désormais 16 buts en 20 rencontres disputées en championnat. En plus de ses six passes décisives ! En 51 matches disputés avec l’Ajax depuis son arrivée chez les Lanciers en janvier 2021, Haller a inscrit 41 buts.

Retrouvailles avec les Bleus en mars

Une telle performance aurait pu lui permettre de prétendre à l’équipe de France. Entre 2010 et 2016, le natif de Ris-Orangis en banlieue parisienne a porté le maillot bleu dans les catégories de jeunes, notamment en Espoirs avec lesquels il a brillé (13 buts en 20 sélections) aux côtés de Presnel Kimpembe, Adrien Rabiot ou Lucas Hernandez.

Mais le joueur à l’éclosion tardive a choisi de défendre les couleurs de la Côte d’Ivoire, le pays d’origine de sa mère. Avec les Elephants, il jouera d’ailleurs contre la France en match amical, le 25 mars à Marseille, sa première fois face aux Bleus.

Formé à l’AJ Auxerre puis passé par Utrecht (2015-2017), Francfort (2017-2019) et West Ham (2019-2020), le voilà dans le bain du football international.

Les compliments pleuvent. A commencer par ceux de son entraîneur à l’Ajax Erik ten Hag qui était également son coach à Utrecht : "Malgré son grand gabarit, il est plus habile qu’il n’en a l’air. Je ne veux pas le comparer à Zlatan Ibrahimovic, mais il est aussi grand et possède ses qualités techniques et athlétiques."

"Vu sa classe, je ne suis pas surpris qu’il intéresse (d’autres clubs), déclare ten Hag sur le site de l’Ajax. Tout ce que je peux dire : il va coûter très cher."

Le transfert entrant le plus cher de la Eredivisie (27 millions d’euros) pourrait rapporter gros du côté de l’Ajax lors du prochain mercato. Surtout quand on sait que le Bayern Munich et le Borussia Dortmund lui feraient les yeux doux depuis quelque temps.

Sur le même sujet

Champions League – Atlético Madrid – Manchester United : un ours blessé contre un diable sans fourche

Football

Atlético - Manchester United : Ronaldo, véritable cauchemar des Colchoneros

Champions League - Foot

Articles recommandés pour vous