Icône représentant un article audio.

Podcasts Sport

Champions League : face à l’Atlético Madrid, "n’est-ce pas ce qui convient le mieux au Club de Bruges ?"

En Ligue des Champions, avant ce match très important entre l’Atlético Madrid et le FC Bruges, analyse avec "L’Option Data Complètement Foot", en compagnie de Stéphane Medeiros, analyste vidéo et formateur ACFF. Le jeu de l’Atlético, dans cette Champions League, ne convient-il pas le mieux au Club de Bruges ? Les avis de Joachim Mununga et de Pascal Scimè. Comme à chaque fois, analyse complète à réécouter dans le podcast.

"Les chances de qualification du Club de Bruges pour les 1/8e de finale sont donc passées de 14% à 65%" rappelle Stéphane Meideros. "Logique après le 6 sur 6 ! Ensuite, sur certains points, c’est très intéressant…"


Il y a un gros contrôle, un énorme contrôle, ça c’est indiscutable, de la partie centrale du terrain, du goal au milieu de terrain. Mais par contre le camp adverse est complètement laissé à l’adversaire.

"On a un Atlético parfois à deux visages. Par exemple, en Liga, c’est l’équipe qui va le moins presser dans le camp adverse. Alors qu’en Champions League, ils sont dixièmes sur trente-deux. Un visage quand même complètement différent. On les sent plus agressifs en Champions League. Quant à lui, Bruges est la cinquième équipe qui presse le moins dans le camp adverse en Champions League. On ne parle même pas ici d’un pressing réussi ou pas. Mais on parle d’intention d’aller déranger, ou pas, le jeu adverse dans sa moitié de terrain. En Liga, l’Atlético est le genre d’équipe à laisser vraiment la moitié adverse à son adversaire. Et dans sa moitié de terrain à contrôler le couloir central et vraiment à laisser les côtés un peu plus disputés. Il y a un gros contrôle, un énorme contrôle, ça c’est indiscutable, de la partie centrale du terrain, du goal au milieu de terrain. Mais par contre le camp adverse est complètement laissé à l’adversaire."

Mais au final, n’est ce pas ce qui convient le mieux au Club de Bruges, d’être dans cette situation ?

"On se dit que sur la scène européenne, on sait que l’Atlético c’est une équipe qui va aller chasser énormément", réagit Joachim Mununga. "Mais au final, n’est ce pas ce qui convient le mieux au Club de Bruges, d’être dans cette situation ? Ou, eux vont pouvoir repartir en reconversion et certainement sur les côtés. Je pense que cela convient mieux au Club de Bruges, s’il veut se donner une chance de gagner. C’est de faire le gros dos plutôt que de devoir faire le jeu et d’être pris en contre par cette équipe de l’Atlético Madrid."

Loading...

"Alors, il y a une autre donnée qui ne va pas dans le même sens. C’est plutôt l’Atlético avec ballon" précise aussi Stéphane Medeiros. "On constate que, ce soit en Liga ou en Champions League, c’est une construction lente, patiente, assez longue dans la séquence de passes. Donc, pour illustrer cela, l’Atlético est la 7e équipe en Champions League à avoir le plus de séquences de dix passes ou plus. Donc cela témoigne, quand même, d’une certaine volonté de ne pas forcément se précipiter au goal. Là ou le Club de Bruges est vingt-et-unième dans ce classement avec presque deux fois moins de séquences de ce genre."

"L’Atlético revient vraiment bien dans le coup" décrypte enfin Pascal Scimè. "Grosse prestation des Madrilènes samedi face à Séville. Je n’ai pas reconnu Séville, par contre. Axel Witsel a rejoué en six parce que tous les défenseurs centraux sont de retour. Alvaro Morata a marqué un but splendide. Donc, c’est vraiment le match piège par excellence pour le Club de Bruges qui doit continuer à faire ce qu’il a fait au début de la campagne. À être cynique aussi, comme il l’a été à Porto. Et à être juste parce que, face à l’Atlético, il faudra être robuste, il faudra être costaud, il faudra donc aussi être juste."

Donc, c’est vraiment le match piège par excellence pour le Club de Bruges qui doit continuer à faire ce qu’il a fait au début de la campagne. À être cynique aussi, comme il l’a été à Porto.

"Les retours, notamment celui de Noa Lang, ce week-end sont une bonne chose pour Carl Hoefkens, qui va pouvoir améliorer encore sa palette offensive. Tout le monde est là. C’était, en quelque sorte, une promenade de santé contre Malines, mais c’est le match qu’il fallait pour Bruges, 3-0. Sans dépenser beaucoup d’énergie et en se focalisant sur ce match de Ligue des Champions. Et du côté de Madrid, c’est un peu la même chose. Gros match, 0-2, victoire nette. Donc il y aura y aura vraiment de l’enjeu. Et puis on peut honnêtement se mettre à rêver…"

Abonnez-vous à notre podcast "Complètement FOOT"!

Pour ne rater aucun épisode, abonnez-vous au podcast. Ecoutez, REECOUTEZ. Partout, TOUT LE TEMPS

  • sur la plate-forme Auvio, cliquez sur le lien ci-dessous.
  • Sur Apple Podcasts (si vous possédez un appareil Apple ou un PC) ou sur Pocket Casts (si vous possédez un appareil Android ou Apple) cliquez sur les boutons ci-dessous. Vous pourrez vous abonner et recevoir (si vous le désirez) une notification à l’arrivée de chaque nouveau contenu.
  • Sur les autres applications de podcast, cliquez sur le bouton Abonnez-vous via Flux RSS, copiez le lien qui apparaît et collez-le dans votre application podcast.
Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous