Championnats Européens

Championnats européens : Eliott Crestan a "réalisé son obectif" en se qualifiant pour la finale du 800 m, Tibo De Smet éliminé

800m Hommes : La série d'Eliott Crestan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 août 2022 à 19:11Temps de lecture1 min
Par Pierre Lambert avec Belga

À l’inverse de Tibo De Smet, Eliott Crestan s’est qualifié pour la finale du 800 m des championnats d’Europe d’athlétisme, vendredi soir à Munich.

Crestan a pris la 5e place de la seconde demi-finale en 1 : 47.13, grâce à une excellente dernière ligne droite. Il a ainsi réalisé le deuxième temps des repêchés au temps. C’est aussi le 5e chrono des huit qualifiés.

"Ça a été lentement, du coup je suis parti trop vite et après 300m je me suis dit que j’allais avoir dur. Je ne voulais pas me retrouver en tête, mais il ne fallait pas être derrière non plus. Malheureusement, j’ai fait l’erreur d’être en tête. Mais j’avais un bon dernier 100m et je suis content. Aux 200 mètres, je me dis que je n’arrive pas à revenir, mais l’adrénaline a permis de passer de justesse. Je n’étais pas à la ramasse et le pourcent de lucidité a permis de me qualifier pour la finale. En finale, tout peut arriver. Il y a quand même des cadors, mais je voulais faire la finale, c’était mon objectif et je n’ai plus de pression. On va tout donner et on verra. D’autant plus que j’ai été pas mal blessé, mais je suis content" a déclaré Crestan au micro de David Bertrand.

De Smet, le champion de Belgique en titre, avait terminé 6e de la première demie, très tactique, en 1 : 49.10, soir le 14e des seize demi-finalistes.

Il leur fallait se classer parmi les trois premiers de leur course, où réussir un des deux autres meilleurs chronos des non qualifiés à la place sur l’ensemble des deux demi-finales pour entrer en finale. Celle-ci se courra dimanche à 19h40.

Le meilleur chrono des demi-finales a été signé par l’Espagnol Mariano Garcia en 1 : 46.52.

Crestan avait remporté la 4e série jeudi en 1 : 47.41. Son record se situe à 1 : 44.84 (depuis le 1er août 2021 aux JO de Tokyo) mais son meilleur chrono de l’année est de 1 : 46.11. Le Lesvois de 23 ans, qui a souffert d’une fracture de fatigue du sacrum, n’est revenu à la compétition que fin juin. Il avait été éliminé en séries des Mondiaux d’Eugene le 21 juillet.

Championnats européens : Eliott Crestan a "réalisé son obectif" en se qualifiant pour la finale du 800 m

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous