RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Chaleurs en Belgique : les pépinières souffrent de la sécheresse

Pépinières du Try à Ottignies
04 août 2022 à 16:30Temps de lecture1 min
Par Baudouin de wolbock

Depuis le début de l’été, les pépinières pâtissent des conséquences de la chaleur. La sécheresse excessive des dernières semaines impose aux producteurs d’arroser en permanence leurs plantations.

L’utilisation permanente d’arrosage automatique entraîne pour les producteurs des coûts financiers supplémentaires : " Avec les compteurs d’eau sur nos puits, nous devons payer des redevances à la région wallonne. Comme notre consommation d’eau est plus élevée, nos frais d’électricité pour le pompage augmentent également " constate Yves Marot, pépiniériste au Try à Ottignies. La pépinière dispose d’une importante nappe phréatique, permettant aux gérants de ne pas être concernés par les mesures de restrictions d’eaux.

Une demande de plantes en évolution

Pour cette pépinière du Brabant wallon, la période de sécheresse a modifié aussi les habitudes des clients : " On nous demande désormais des plantes qui soient résistantes à la chaleur. Comme les étés deviendront de plus en plus secs en Belgique, c’est un critère prioritaire chez les acheteurs." affirme Vincent Ligato, vendeur à la pépinière.

Au sein de la pépinière, les producteurs espèrent que ces fortes températures diminueront au plus vite : " Nous arrivons dans un moment critique. Il est temps qu’il pleuve. L’été est la période ou les fleurs font leur pousse et prennent de la valeur. Ces fortes chaleurs ralentissent alors leur croissance." Les orages attendus pour la fin de la semaine en Belgique devraient soulager les plantations ainsi que les pépiniéristes.

Sur le même sujet

Sécheresses répétées : nos forêts vont changer de visage

Environnement

Woluwe-Saint-Pierre active son plan "forte chaleur"

Regions

Articles recommandés pour vous