RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

Cette start-up israélienne promet d’en finir avec les embouteillages grâce à l’intelligence artificielle

30 mai 2022 à 16:07Temps de lecture1 min
Par AFP

Les embouteillages monstres font le quotidien des Israéliens, dont le pays est noté comme l’un des pires en la matière. Mais l’intelligence artificielle et ses algorithmes pourraient aider à contrer le phénomène d’après une entreprise de la high-tech israélienne.

Ce secteur s’intéresse de plus en plus à l’industrie automobile et un salon sur la mobilité intelligente baptisé "EcoMotion", qui promeut des transports plus efficients et plus verts, s’est tenu récemment à Tel-Aviv.

Parmi les entreprises qui y étaient présentes figure ITC (Intelligent Traffic Control), qui développe un logiciel capable de récolter des données en temps réel à partir de caméras de surveillance le long des routes et de manipuler les feux de signalisation en fonction des flux de circulation.

Loading...

"ITC est parvenue à prouver mathématiquement que de nombreux embouteillages peuvent être empêchés, si on intervient assez tôt", explique Dvir Kenig, en charge des technologies de cette entreprise, citant une baisse de 30% de l’engorgement sur deux carrefours où le système a été mis en place.

L’entreprise affirme vouloir répondre à un fléau qui affecte le monde entier, estimant qu’un automobiliste moyen reste bloqué trois jours par an dans des bouchons, source majeure d’émissions de gaz à effet de serre.

Juguler la circulation est un enjeu particulièrement important en Israël, où "les infrastructures de transport sont sérieusement insuffisantes par rapport à la plupart des autres pays" développés, a indiqué l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans un rapport publié en 2021. "La congestion routière (en Israël) est l’une des pires" des pays de l’OCDE, selon ce rapport.

Sur le même sujet

Comment choisir la bonne caisse au supermarché grâce aux mathématiques

Week-end Première

Israël signe avec les Emirats son premier accord de libre-échange avec un pays arabe

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous