RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cette province est la plus vaccinée de Belgique : elle vient pourtant de connaître un pic d’admissions inédit en 2021 et un record absolu de cas

13 nov. 2021 à 12:24Temps de lecture1 min
Par Xavier Lambert

Sur ce graphique de Sciensano, une province est coloriée dans un bleu plus profond que les autres : c’est en effet en Flandre occidentale que l’on observe les plus hauts taux de vaccination du pays.

Coxyde, Middelkerke et De Haan figurent ainsi tout en haut du classement des communes les plus vaccinées, avec 88, 87, et 86% de leur population entièrement vaccinée. Mais c’est carrément 60 communes sur 64 qui sont au-delà des 80% de vaccination, soit loin au-dessus de la moyenne belge.

Et pourtant, la Flandre occidentale se trouve dans une situation très délicate par rapport à l’épidémie de coronavirus : avec plus de 10.000 cas sur une semaine, et une incidence de 1363 cas/100.000 habitants ces 14 derniers jours, elle est de loin la province où le virus circule le plus, et où la hausse reste la plus forte (+67% en une semaine). Il s’agit d’ailleurs du plus haut taux de contamination dans la province depuis le début de l’épidémie, puisque même au coeur de la seconde vague, le pic était juste au-dessus de 8000 contaminations par semaine (lors de la première vague, seuls les cas les plus graves étaient détectés).

Ce 8 novembre, avec 2251 cas détectés en un seul jour, constitue aussi le record de contaminations en Flandre occidentale depuis le début de l’épidémie.

Les experts insistent désormais sur ce point : la vaccination ne protège que partiellement contre les transmissions, mais elle continue d’être très efficace contre les formes graves. Très efficace ne veut toutefois pas dire efficace à 100%. Cela signifie que parmi un très grand nombre de contaminations, une proportion va hélas se traduire par des cas plus graves.

C’est ainsi qu’avec 54 admissions en 24 heures le 3 novembre, puis 49 le 10 novembre, la Flandre occidentale a atteint des chiffres records pour 2021, soit plus que lors du pic de la troisième vague (50 le 27 mars).

 

 

SCiensano

Idem pour le nombre de personnes hospitalisées : il y en a désormais 388, un record en 2021 là aussi (335 lors du pic de la seconde vague).

Pour le total de patients en soins intensifs par contre, avec 59 lits occupés, on reste loin en dessous du pic de la troisième vague (98 le 13 avril), et des 150 patients enregistrés au pic de la seconde vague.

Sur le même sujet:

Covid 19 / Les hôpitaux en difficulté

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

13 nov. 2021 à 07:54
Temps de lecture3 min
13 nov. 2021 à 06:52
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous