RTBFPasser au contenu
Rechercher

Faky

Cette image ne montre pas que des fausses armes sont distribuées aux civils ukrainiens dans la guerre contre la Russie

03 mars 2022 à 05:03Temps de lecture4 min
Par Achille Dupas

Une image montrant des civils ukrainiens tenant des découpes factices de fusils d'assaut est massivement partagée sur les réseaux sociaux. Certains internautes affirment que cette image est un exemple de manipulation de l’information ou de la propagande pro ukrainienne dans le contexte de la guerre contre la Russie. La photographie en question date en fait d’avant le début de l’intervention russe sur le territoire ukrainien. Elle montre des civils qui suivent un entrainement donné par une unité militaire de tendance ultranationaliste, qui dépend de la garde nationale ukrainienne.

Partagée sur des réseaux sociaux comme Twitter par des comptes francophones de même que par des internautes anglophones et massivement relayée, l’image en question est accompagnée de commentaires affirmant que ces images sont supposées montrer les armes fournies aux civils par le gouvernement ukrainien à la suite de l’offensive russe du jeudi 24 février 2022.

L’image est la photographie d’un écran branché sur la chaîne américaine Fox News, comme le montre le logo du média états-unien.

Sur le bandeau de la chaîne d’information, on peut lire : "Ukrainian civilians take…". L’image est tirée d’une séquence diffusée sur Fox News le samedi 26 février (à 6 minutes 42 secondes), comme l’a remarqué le site de vérification américain Snopes. La phrase complète diffusée dans le bandeau par la chaîne est "Ukrainian civilians take up arms against Russia" ("Les civils ukrainiens prennent les armes contre la Russie").

Capture d'écran Twitter

Couplée avec la phrase affichée dans le bandeau en question, l’utilisation de l’image de ces hommes armés de faux fusils d’assaut peut en effet produire une mauvaise interprétation, laissant penser que les civils en questions sont fictivement armés.

Pour rappel, le 24 février, le gouvernement ukrainien avait annoncé fournir des armes aux habitants pour faire face à l’offensive russe.

Des entraînements datant d’avant le début de l’offensive russe

A l’aide d’outils de recherche d’image inversée, il est possible de remonter à la source du cliché en question. On le retrouve dans des banques d’images en ligne, comme Shutterstock ou Alamy.

Grâce à ces banques d’image, on peut trouver la source de cette photo.  Il s'agit ici de l’agence de presse nationale ukrainienne Ukrinform. Sur la page dédiée à l’image en question, l’auteur de cette photo est identifié. Il s'agit de Vyacheslav Madievsky.

La légende de la photo indique : "KHARKIV, UKRAINE – 19 FÉVRIER 2022 – Deux hommes avec des découpes de fusils se mettent à l’abri derrière un coin pendant l’exercice de défense territoriale pour les civils donné par les vétérans du Régiment Azov sous le slogan : "Ne paniquez pas ! Get Ready !", à Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine."

La photographie a donc été prise lors d’un entrainement qui a eu lieu avant le début de l’offensive russe, déclenchée par Vladimir Poutine le 24 février 2022. D’autres clichés, comme celui-ci ou celui-ci, pris dans le même contexte et le même jour permettent de confirmer le fait que ces découpes d’armes sont utilisées à des fins d’entraînement par les civils.

Ce genre d’entraînement dispensé par l’armée ukrainienne en prévision d’une guerre avec la Russie a été documenté par plusieurs médias. Le 27 janvier dernier, un reportage de la RTBF illustrait par exemple comment certains habitants de Kiev se préparaient à l’éventualité d’une guerre, notamment en suivant des entraînements militaires dispensés par l’armée.

Un reportage de nos confrères du Monde datant du 10 février montre également comment les habitants de la capitale ukrainienne se préparaient à la guerre, ici aussi en utilisant des armes factices.

Des formations dispensées par un groupe militaire nationaliste

Comme la légende de la photo reprise par Fox News l’indique, la formation en question à destination des civils est donnée par des vétérans du "régiment Asov". Crée en 2014, ce groupe militaire est connu pour son orientation nationaliste d’extrême droite.

Comme l’explique Bertrand de Franqueville, doctorant en Science politique au sein de la chaire d’études ukrainiennes de l’université d’Ottawa : "Le régiment Azov fait partie des mobilisations paramilitaires qui se sont formées en réaction aux soulèvements séparatistes en 2014 en Ukraine, notamment en réaction à la faiblesse de l’armée régulière ukrainienne, qui avait alors beaucoup de difficultés".

"Progressivement le mouvement s’est officialisé, puis a été intégré par le ministère de l’Intérieur", poursuit le spécialiste. Le régiment fait aujourd’hui partie de la garde nationale ukrainienne, comme cela est également indiqué sur son site Internet.

Le logo du régiment Asov reprend notamment :

"Il y a des membres avec une idéologie d’extrême droite radicale. Cependant les recherches montrent que cette idéologie n’est pas la principale motivation de ceux qui intègrent ce groupe. Il ne faut pas sombrer dans la propagande du Kremlin, à savoir le narratif de "dénazifier" l’Ukraine, qui n’a aucun sens et n’est qu’un prétexte," précise Bertrand de Franqueville.

Une image sortie de son contexte

L’utilisation d’une image d’un entraînement pour civils dans la couverture de la guerre en Ukraine par la chaîne américaine Fox News a donné lieu de mauvaises interprétations, massivement partagées sur les réseaux sociaux.

Une image diffusée sans contexte peut facilement être mal interprétée, particulièrement dans le cadre d’un conflit ou l’information et la désinformation jouent un rôle important.

Avant le début de l’invasion russe en Ukraine le jeudi 24 février 2022, des entraînements militaires étaient déjà donnés à des civils ukrainiens en prévision de l’éventualité d’une guerre avec la Russie. Certains de ces exercices étaient dispensés par le régiment Azov, groupe militaire d’orientation ultranationaliste attachée à la garde nationale ukrainienne.

Sur le même sujet

CNews n’a pas diffusé les images d’Ukrainiens "attachés et fouettés" par le "comité Azov"

Faky

Ce faux discours de Vladimir Poutine annonçant "la paix" avec l’Ukraine est un deepfake

Faky

Articles recommandés pour vous