RTBFPasser au contenu

Green

Cette "baballe" connectée permet à un chien de lancer une visioconférence avec son maître

Cette "baballe" connectée permet à un chien de lancer une visioconférence avec son maître.
23 nov. 2021 à 09:00 - mise à jour 23 nov. 2021 à 09:072 min
Par RTBF TENDANCE avec

Faire en sorte qu'un chien puisse à tout moment communiquer avec son maître, à distance, en lançant lui-même un appel vidéo, ne relève plus de la science-fiction. Une chercheuse de l'Université de Glasgow, en Écosse, vient en effet de mettre au point un concept étonnant de balle connectée qui, lorsqu'elle est actionnée par le chien, lance immédiatement une alerte sur l'ordinateur de son maître, où qu'il se trouve, pour démarrer une visioconférence et communiquer avec lui.

Loading...

Pour la première fois, c'est l'animal qui est à la manœuvre

DogPhone est un projet mené par Ilyena Hirskyj-Douglas, de l'Université de Glasgow, une spécialiste de l'interaction animal-machine. Il permet aux chiens de joindre leur maître par vidéo quand ils le souhaitent, simplement en maniant une balle spécialement dédiée à cet effet.

L'idée est de pouvoir apaiser les animaux de compagnie souffrant d'anxiété lorsqu'ils se retrouvent seuls à la maison.

Si aujourd'hui il existe une multitude d'outils pour parler ou même jouer à distance avec son animal de compagnie, c'est la toute première fois qu'un appareil est mis au point afin que l'animal ait le contrôle de la situation et décide lui-même "d'appeler" son maître, quand il le désire.

Le concept prend la forme d'une balle dans laquelle a été placé un accéléromètre, qui permet au chien d'interagir avec les humains. Dès qu'il la prend dans sa gueule ou qu'il commence à jouer avec, une alerte est lancée sur l'ordinateur de son maître. Une fois la visio lancée, le maître et le chien peuvent chacun se voir et communiquer entre eux.

5 appels par jour

DogPhone est le fruit d'une collaboration entre le Dr Ilyena Hirskyj-Douglas et d'autres chercheurs basés à l'Université Aalto, en Finlande. Son chien Zack en est bien évidemment le tout premier bénéficiaire.

Les deux premiers jours, Zack a ainsi passé pas moins de 18 appels, dont la moitié étaient en fait des appels "accidentels" puisque le chien dormait sur la balle, ce qui la faisait bouger. Après un réglage rapide de la sensibilité de l'accéléromètre, le rythme s'est ensuite stabilisé à environ 5 appels par jour. Lors de certains d'entre eux, le chien s'est approché de l'écran et a même amené des jouets près de la caméra, comme s'il voulait jouer avec sa maîtresse.

A l'avenir, des jouets interactifs inspirés de cette technologie pourraient se révéler particulièrement utiles et relaxants pour les animaux.

Sur le même sujet

25 janv. 2022 à 12:01
1 min
15 août 2021 à 17:00
1 min

Articles recommandés pour vous