Réseaux sociaux

"C’est toi dans cette vidéo ?" sur Messenger : ne cliquez surtout pas, c’est un virus (et que faire si c’est trop tard ?)

© © Tous droits réservés

01 juin 2022 à 05:58 - mise à jour 01 juin 2022 à 11:26Temps de lecture1 min
Par Xavier Lambert

"C’est toi sur cette vidéo ?" L’arnaque n’est pas neuve (elle est apparue dès 2016), mais elle n’est visiblement pas encore assez connue, puisqu’elle semble faire des ravages ces derniers jours en Belgique.

L’astuce ? Le contact Messenger qui vous envoie cette question accompagnée d’un lien raccourci est un proche, en qui vous avez toute confiance : c’est toute la force de l’arnaque, qui va plus loin que le simple "phishing" (récupération de données en singeant l’apparence d’un autre site). En vous demandant vos identifiants Facebook afin de pouvoir visionner la fameuse vidéo, cela permet en effet au programme d’envoyer à nouveau ce message à tous vos contacts proches sur le réseau social !

Bref, vous l’avez compris, si vous recevez ce message ou une de ces variantes ces prochains jours, NE CLIQUEZ SURTOUT PAS SUR LE LIEN !

Le conseil donné par Olivier Bogaert en mars 2021 : "Vous devez veiller à la sécurité de votre profil. Si la situation décrite s’est déjà présentée à votre niveau, nous vous invitons à modifier le mot de passe et à activer l’authentification en deux étapes que vous trouverez dans la rubrique " sécurité " des réglages de votre profil. Faites également un nettoyage dans Messenger et supprimer toutes les conversations de ce type.

Autre conseil, celui de procéder à une analyse de votre ordinateur ou de votre smartphone avec un logiciel anti-maliciel. Nous vous proposons, par exemple, Malwarebytes qui est disponible pour Windows, Mac et Android".

Si jamais on a tout de même cliqué dessus, il faut rapidement se rendre dans les réglages sécurité de Facebook pour modifier son mot de passe, ou suivre les conseils du réseau social disponibles à cette adresse.

Loading...

Sur le même sujet

SIM SWAP : la nouvelle arnaque à la carte SIM de cybercriminels qui peut vous coûter cher

Belgique

Sur Messenger et Instagram, le chiffrement des conversations attendra

High tech

Articles recommandés pour vous