Feuilleton César Franck

César Franck, de chair et de sons, Episode 7 : Au féminin

Franck professeur, ce n’est pas uniquement la "bande à Franck". C’est également Augusta Holmès, Mel Bonis, Marie Prestat, Marie Renaud et beaucoup d’autres. Dans une société qui assimile plus que jamais la musicienne à l’amatrice, César affirme un soutien sincère et engagé à ses élèves organistes et compositrices.

On dit que le mariage doit s’adapter à la carrière, mais quand il s’agit d’une femme, cela s’avère plus compliqué. C’est la pensée de Cécile Chaminade, reflétant les changements de la société du 19e siècle : la gent féminine est encouragée à faire de la musique, mais, paradoxalement, cette pratique doit rester dilettante. Ce n’est qu’en 1950 que la classe de composition du Conservatoire Paris a ouvert sa classe aux femmes !

Et une fois l’œuvre composée, encore faut-il pouvoir la faire jouer, car les préjugés sont nombreux. Pour cela, il faut se faire des alliés dans le monde professionnel de la musique. César Franck fait partie de ces musiciens qui soutiennent les artistes femmes. Il aurait d’ailleurs voulu que sa femme devienne une pianiste professionnelle.

Mel Bonis, Augusta Holmes, Marie Renaud, font partie de ces femmes musiciennes que Franck a soutenues et admirées.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous