RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ces impressionnantes photos de lune géante sont-elles bien réelles ?

Ces impressionnantes photos de lune géante sont-elles bien réelles ?
07 déc. 2020 à 09:48 - mise à jour 07 déc. 2020 à 09:48Temps de lecture2 min
Par Am.C.

Elle inspire les poètes, fascine les insomniaques, attire les amateurs de l’espace… La lune est sans doute, avec le soleil, l’un des éléments naturels les plus photographiés au monde. Sur les réseaux sociaux aussi la lune se distingue par son côté instagrammables et générateur de likes.

Le photographe Zach Cooley ne s’y est pas trompé. Sur son compte Instagram, il publie d’impressionnantes photos de notre satellite naturel. Celui-ci apparaît gigantesque dans le ciel, à chaque fois dans des paysages sauvages ou urbains souvent grandioses.

Mais ces photos sont-elles manipulées ou prises sur le vif ? Verdict : elles sont bien réelles… enfin presque. Zach Cooley n’utilise pas de logiciels tels que Photoshop pour agrandir la lune en quelques clics de souris. Il fait en fait appel à une série de techniques bien connues des photographes.

Prenons la photo ci-dessous capturée le 28 octobre dernier dans un parc national de l’Utah : l’astre apparaît brillant, tel la pupille d’un œil au beau milieu du lieu-dit North Windows Arch. "J’ai préparé ce cliché avec plusieurs applications, PlanIt !,  The Photographer’s Ephemeris (TPE) et PhotoPills", explique-t-il au site spécialisé PetaPixel. Ces apps pour smartphones permettent principalement de calculer le meilleur endroit et le meilleur moment pour travailler avec une lumière naturelle.

Loading...

Tout est alors une affaire de calculs : "C’était juste avant le coucher du soleil, ce qui donne aux rochers la bonne lueur en complément de la lune", poursuit-il. Ce type de photo ne se fait pas sans une part d’incertitude. Il faut aussi être à la bonne distance pour créer, avec l’objectif adéquat, cette impression de lune géante. Un article rédigé par le site photopills.com explique, schéma à l’appui, comment bien se positionner en fonction d’un objet fixe donné.

Dans le cas de la photo prise dans l’Utah, Zach Cooley n’avait qu’une vingtaine de secondes pour agir. "Même si vous avez vérifié la position de la lune dans différentes applications, il n’y a pas de garantie que vous serez au bon endroit au bon moment. Même un décalage de quelques pas fait une grosse différence", peut-on lire sur Petapixel.com.

(L’article continue sous la vidéo)

Full Moon Silhouettes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais ce n’est pas la seule technique employée par le photographe. Quand la lune paraît vraiment disproportionnée, il fait en fait appel au procédé de la "double exposition".

"Pas de Photoshop ici, écrivait Zach Cooley sur Instagram le 11 août dernier. De plus en plus d’appareils photos permettent de rassembler plusieurs photos au moment où on les prend, certes cela offre moins de flexibilité que dans un logiciel de retouche."

Et d’expliquer : "Pour cette image par exemple, j’ai pris une photo de la ville, puis j’ai zoomé en mettant la lune là où je voulais qu’elle soit. Et quand j’ai pris ce second cliché, l’appareil photo l’a assemblé avec le premier en mode double exposition." Dans le cas présent, la lune est quatre fois plus grande qu’elle n’était en réalité. "Ça a l’air simple, mais il faut que beaucoup de choses se passent bien pour que ça marche", conclut l’artiste.

Un tutoriel disponible en cliquant ici montre en détail comment arriver à ce résultat.

(L’article continue sous le post Instagram)

Loading...

Méfiez-vous malgré tout des contrefaçons. Il y a quelques jours, nous interrogions "Picpedant", un expert des photos manipulées sur Twitter, à propos d’une image de la lune qui semblait trop belle pour être vraie. Son verdict : c’est un faux. "Vous pouvez voir clairement des bordures de chaque côté de la lune, là où le calque est mal dimensionné et il y a des reflets du soleil sur les rochers et le rail de sécurité à droite."

Loading...

Articles recommandés pour vous