RTBFPasser au contenu

Ces étonnantes traditions en vigueur à l’université d’Oxford, où la princesse Elisabeth entame des études

Oxford, une institution souvent qualifiée de "prestigieuse" où la princesse Elisabeth étudiera l’histoire et la politique pendant trois ans.
05 oct. 2021 à 10:213 min
Par Ambroise Carton

La princesse Elisabeth a fait sa rentrée à l'université d'Oxford ce lundi 4 octobre. Une institution souvent qualifiée de "prestigieuse" où elle étudiera l'histoire et la politique pendant trois ans.

Oxford, c'est aussi une ville aux bâtiments centenaires et un univers qui ne manque pas de traditions dont les Britanniques ont le secret.


►►► À lire aussi : Voici les premières photos de la princesse Elisabeth au Lincoln College, à Oxford


Le début de l'année académique est marqué par une cérémonie de "matriculation" au cours de laquelle les étudiants deviennent officiellement membres de l'université. Cette année, ce sera le samedi 16 octobre.

Les nouveaux venus sont alors rassemblés dans le Sheldonian Theatre, tous vêtus d'un ensemble noir et blanc. Un attirail résumé sous le nom de "sub fusc". Face à eux, des officiels se saluent solennellement et prononcent quelques formules en latin. Les bacheliers font alors leur entrée dans la grande famille universitaire.

Ces jeunes hommes et jeunes filles reviendront à cet endroit quelques années plus tard, le jour de leur "graduation", autrement dit la remise des diplômes.

Par ailleurs, au cours de leurs études et de leur vie dans les différents "Colleges", tous prendront soin de respecter les règles concernant l'utilisation des pelouses (elles sont toutes résumées ici). A Oriel College, c'est écrit dans le règlement à la page 40, certains gazons sont accessibles seulement à certaines heures pendant le "trinity term" qui va d'avril à juin. Et pas pour y faire n'importe quoi. Une zone est réservée à la discussion et au croquet, une autre au jeu de "bowls" (une sorte de pétanque à la mode britannique).

Loading...

Les étudiants d'Oxford connaissent bien la bibliothèque Bodléienne (Bodleian Library, en anglais dans le texte, du nom du diplomate et fondateur des lieux Thomas Bodley) dont la création remonte au 17e siècle. Tous ceux qui viennent y étudier ou consulter des ouvrages s'engagent à... ne pas allumer de feu à l'intérieur. Le serment, qui oblige aussi à respecter les livres, est encore mentionné sur un des sites officiels de l'université : "Je jure de ne pas amener une flamme ou d'allumer un feu, ni de fumer dans la bibliothèque."

Loading...

Le premier mai, direction le Magdalen Bridge, sur le coup de 6h du matin. Objectif de ce rassemblement pour ce qu'on appelle ici le "May Day" : assister au lever du soleil et célébrer le retour des beaux jours.

Les enfants et adolescents membres du Magdalen College Choir chantent alors des hymnes traditionnels. La journée se poursuit en danses et musiques avec costumes traditionnels locaux.

Signalons qu'en 2020, lors de la première vague de Covid-19, cette journée s'était déroulée virtuellement avec un chœur "rassemblé" à distance.

Loading...

C'est une tradition en voie de disparition à Oxford : pour fêter la fin des examens, les étudiants se livrent à une activité appelée "trashing". En résumé : ceux qui viennent de terminer les épreuves sont visés par des jets de confettis et de farine ou encore aspergés d'alcool. La fête se termine en général par un saut tout habillé dans la rivière.

Le journal étudiant Cherwell fait remonter cette coutume aux années 70... mais cela plait de moins en moins aux responsables de l'université qui affirment que "le trashing est contre le University's Student Code of Conduct". Avec une amende de 300 livres à la clef (environ 350 euros).

Sur leur site internet, les autorités académiques appellent à "arrêter le trashing pour protéger [leur] communauté". "Nous comprenons que vous voulez célébrer la fin des examens [...]. Mais le trashing a un impact social, financier et personnel négatifs", précise-t-on de même source.

Les arguments avancés sont notamment "le gaspillage de nourriture qui renforce les stéréotypes négatifs sur les étudiants d'Oxford" et... les chutes causées par les déchets laissés sur le sol devenu glissant.

Loading...

Sujet JT du 4 octobre 2021 : la princesse Elisabeth entre à l'université d'Oxford

Princesse Elisabeth : elle entame de son cursus à Oxford

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

26 oct. 2021 à 07:58
2 min
10 oct. 2021 à 06:30
3 min

Articles recommandés pour vous