RTBFPasser au contenu
Rechercher

Certaines activités non-essentielles reprendront le 1er décembre, que sait-on jusqu'à maintenant ?

Certaines activités non-essentielles reprendront le 1er décembre, que sait-on jusqu’à maintenant ?
28 nov. 2020 à 15:24 - mise à jour 28 nov. 2020 à 15:24Temps de lecture2 min
Par A.T.

C’était une mesure très attendue de la part des commerçants : les magasins non alimentaires vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir du 1er décembre, soit ce mardi. Plus qu’un long week-end de fermeture à tenir donc. Mais cette mesure ne concerne pas toutes les activités non-essentielles… En attendant la publication de l’arrêté ministériel, quels sont les secteurs qui pourront rouvrir ?

Les magasins non alimentaires seront de nouveau ouverts à partir du mardi 1er décembre. C’est une manière d’étaler les achats de fin d’année tout au long du mois de décembre et éviter ainsi la foule pendant les derniers jours avant Noël, mais question de flâner dans les allées des magasins : "On devra le faire rapidement et seul sauf si on accompagne une personne qui a besoin d’aide", a commenté le Premier ministre lors de la conférence de presse à l’issue du comité de concertation. "Veiller à ce que cela se fasse de manière responsable, c’est une responsabilité de tous : des commerçants, des autorités locales mais aussi notre responsabilité.


►►► À lire aussi : Commerces, fêtes de fin d’année, loisirs… retrouvez l’essentiel des nouvelles mesures contre le coronavirus


Cette réouverture des magasins se fera sous conditions strictes : maximum 1 client par 10m2. Pour les petites surfaces, seulement 2 clients seront acceptés à la fois. En parallèle, les magasins seront responsables des files à l’extérieur.

Les musées et les piscines vont ouvrir à nouveau dès la semaine prochaine. À noter également que les "piscines tropicales" ne sont pas concernées par cette réouverture, il ne sera dès lors pas possible de se rendre à Aqualibi.

Pas d’horeca, d’événements et de cinéma

Tout comme l’horeca, l’événementiel et le cinéma, les métiers de contacts (tatoueurs, coiffeurs, etc.) vont devoir rester fermés minimum jusqu’au 15 janvier. Il sera néanmoins possible d’aller faire toiletter son animal. "On n’autorise malheureusement pas les métiers où il y a un contact direct entre êtres humains", explique la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) à la VRT.

Les détails concernant les activités non essentielles devraient être inscrits dans le futur arrêté ministériel qui devrait bientôt arriver : "La première version de l’arrêté ministériel circule déjà, je suis prête à le terminer ce soir pour le publier le plus vite possible. Nous comptons le publier au moniteur ce week-end."

Sur le même sujet

Coronavirus en France : une affluence importante dans les commerces à Lille

Articles recommandés pour vous