Icône représentant un article video.

Littérature

"Ceci n’est pas un fait divers" : mettre des mots sur le féminicide

18 janv. 2023 à 14:54Temps de lecture11 min
Par Julie Morelle

Dans Déclic, Julie Morelle reçoit Philippe Besson, auteur de Ceci n’est pas un fait divers, paru aux éditions Julliard.

Le roman commence par un coup de fil entre Léa, 13 ans, et son frère. Une conversation qui ressemble d’abord à un long silence suivi de ces mots : "Papa vient de tuer maman." On comprend tout de suite avec ces premières pages, le titre Ceci n’est pas un fait divers traite d’un féminicide.

L’idée de ce sujet vient de la rencontre entre Philippe Besson et un lecteur. Ce dernier, après avoir confié à l’auteur que sa mère fut victime d’un féminicide, se dit "à côté" et n’a pas les mots pour raconter cette histoire. Philippe Besson sent alors qu’il a peut-être un rôle à jouer dans la mise en lumière des victimes collatérales de féminicide qui sont invisibles et silencieuses, mais aussi sur les raisons qui poussent une personne à commettre cet acte.

Le féminicide, un fait de société et pas un fait divers

Par ce livre, le romancier veut dénoncer un fait de société plus qu’un fait divers. Il explique :

Il faut arrêter avec cette fable du crime passionnel, on ne tue pas par amour. Le corps d’une femme n’est pas un lieu où on exerce de la violence. L’homme qui décide de tuer sa conjointe agit comme un propriétaire. […] Ça dit quelque chose sur une société fondée sur le patriarcat et la domination masculine.

Ceci n’est pas un fait divers traite aussi de la colère et de l’incompréhension qui envahissent Léa, mais aussi de la fausse culpabilité qu’elle ressent du fait qu’elle n’ait pas réussi à voir les signaux qui ont mené à ce drame.

Mettre des mots sur le silence, Philippe Besson fait ça depuis le début de sa carrière. Dans Arrête avec tes mensonges, un personnage s’enferme dans le mutisme à cause de son homosexualité au point d’en mourir. Il souhaite mettre des mots sur ce que la société ne dit pas et réparer les dégâts du silence.

© Sergio Mendoza Hochmann / Getty Images

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous