RTBFPasser au contenu

Littérature

Ceci n'est pas une biographie authentique de Magritte (jugement)

René Magritte
14 janv. 2015 à 14:031 min
Par ved

L'oeuvre de M. Roisin, publiée en 1998, avait été rédigée sous la forme d'une enquête policière, ponctuée de dialogues. L'auteur avait mené des investigations durant six ans, en rencontrant notamment des contemporains (dont certains décédés entre-temps) du peintre surréaliste. Il évoque dans son livre "tout ce passé que le peintre cherchera à oublier", dont "le suicide de sa mère, le parcours de son père ou encore ses frasques cruelles avec ses frères".

"L'originalité de l'oeuvre de M. Roisin et sa protection par le droit d'auteur sont incontestablement établies", juge le tribunal. "Ce ne sont pas les éléments factuels figurant dans l'oeuvre de M. Roisin qui attestent de son esprit créatif mais bien la manière dont ils ont été recueillis et les termes dans lesquels ils ont été rapportés", précise le jugement.

Le tribunal relève qu'il n'est pas contesté que Michel Carly a eu accès à l'oeuvre de Jacques Roisin, qu'il cite parmi ses sources et références de travail. S'appuyant sur des exemples, la juge Ariane Deleu met en exergue que l'auteur du plagiat "a non seulement emprunté le thème et l'angle de vue de l'oeuvre première" mais aussi "purement et simplement extrait un nombre important de faits et d'anecdotes jusqu'alors inconnus du public, qu'il a retranscrits quasiment à l'identique".

"Il ressort de toutes ces considérations que le livre de M. Carly constitue une contrefaçon du livre 'Ceci n'est pas une biographie de Magritte- La première vie de l'homme au chapeau melon'", conclut le tribunal.


Belga

Sur le même sujet

14 sept. 2016 à 12:46
2 min
09 sept. 2016 à 06:56
1 min

Articles recommandés pour vous