RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Ce qui change pour vos garanties légales à partir du 1er juin

Ce qui change pour vos garanties légales à partir du 1er juin

Extrait de Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

08 juin 2022 à 15:02Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

Caroline Sury, journaliste de L’Écho et chroniqueuse économique du 6-8, vous tient au courant par rapport aux changements qui se produiront à partir du 1er juin au niveau des garanties légales.

A partir du 1er juin 2022, les consommateurs seront mieux protégés en matière de garantie légale. Jusqu’à présent, pour tout achat de bien vous aviez une garantie de deux ans. Au cours des 6 premiers mois, vous aviez automatiquement la possibilité de retourner ce dernier en magasin s’il ne fonctionnait plus afin d’obtenir soit un remboursement, soit une réparation soit un remplacement.

Entre 6 mois et 2 ans, votre garantie, donc la possibilité de rapporter l’article, était toujours d’actualité mais cette fois-ci, il fallait prouver au vendeur que le défaut était présent au moment de la fabrication et non dû à une mauvaise utilisation de votre part.

Désormais, pour tout achat effectué après cette date, des nouveautés entrent en vigueur…

Plus besoin de preuves…

Lorsqu'un appareil ne fonctionnera plus durant la période de 6 mois à 2 ans, vous ne devrez plus apporter une quelconque preuve. Vous aurez le même droit que durant les 6 premiers mois, c’est-à-dire de retourner l’article. Ce sera, au contraire, au vendeur de prouver, en cas de doute, que l’appareil ne fonctionne plus à cause d’une mauvaise utilisation.

 

Changement de durée pour les biens d’occasion.

A l’époque les biens d’occasion avaient une garantie d’un an. A partir du 1er juin, ceux-ci bénéficieront également d’une garantie de 2 ans. Une exception est tolérée pour les articles dont il est dit explicitement que la garantie ne dure qu’un an.

 

Les biens numériques et digitaux entrent en jeu…

Si vous achetez une montre électronique qui doit se connecter à une application et qu’après un an par exemple, celle-ci ne soit plus accessible, vous êtes en droit d’aller remettre la montre tant que les 2 ans ne sont pas dépassés et de demander un remboursement.

Getty Image

Quelques conseils

Afin d’éviter toutes formes d’abus, voici quelques astuces bonnes à savoir :

  • Scannez dans une application ou photographiez toujours vos tickets afin d’en garder une preuve car l’encre s’efface généralement avant les deux ans.
  • Si le vendeur exige d’avoir un emballage pour un retour, il s’agit d’un abus et encore plus s’il demande un paquet fermé car vous avez le droit de le tester.
  • Lors d’un achat conjoint, l’acquisition d’un four à l’achat d’un four à vapeur par exemple, la garantie vaut aussi pour le deuxième bien
    • Il en est de même pour les éléments qui sont fournis avec un appareil acheté, comme un téléphone avec un chargeur, la garantie vaut pour les deux.
  • Si l’objet part en réparation pendant un mois par exemple, gardez le ticket car cette durée doit être ajoutée aux deux ans de garantie initiale.
  • Au cas où la réparation prend trop de temps, un remboursement peut être demandé.
    • Dans ce cas, souvent, le vendeur proposera un chèque à utiliser uniquement dans son magasin, vous pouvez l’accepter ou demander du cash.
Getty Image

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

3 changements concernant la protection sociale des indépendants

Le 6/8

Image insolite : Deux chevaux en pleine séance de kiné sur une bascule

Le 6/8

Articles recommandés pour vous