Ce que Ségolène Royal peut enfin nous dire

Ce que Ségolène Royal peut enfin vous dire

© Tous droits réservés

10 déc. 2018 à 11:40 - mise à jour 10 déc. 2018 à 11:40Temps de lecture2 min
Par La Première - RTBF

C’est la première femme à accéder au second tour des élections présidentielles françaises en 2007, elle a été Ministre de l’Environnement entre 2014 et 2017 et est actuellement ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctiques et antarctiques. Ségolène Royal présente un réquisitoire contre le machisme du monde politique français dans son livre, " Ce que je peux enfin vous dire ", sorti aux éditions Fayard. Elle était l’invitée de François Heureux dans Jour Première.

#Metoo

Au départ, Ségolène Royal ne voulait pas se positionner en victime et avait l’impression qu’elle allait perdre tout son crédit politique si elle abordait ces sujets que beaucoup considèrent comme marginaux. Elle ne voulait pas non plus exposer sa vulnérabilité étant donné qu’en politique, il faut être fort. Si Ségolène Royal s’est décidée à briser la loi du silence et à se dévoiler aujourd’hui, c’est donc grâce au mouvement metoo de libération de la parole des femmes.

 

Phrases meurtrières

" Mais qui va garder les enfants ? "

 " Je ne suis pas fanatique de ces roses qui ont la couleur du temps et qui ne durent qu’un instant. "

" La présidentielle n’est pas un concours de beauté. "

" À poil ! "

Toutes ces phrases ont été prononcées publiquement à l’encontre de Ségolène Royal et il y en a des dizaines. Dans son livre, elle raconte en effet la brutalité et la violence subies au cours de sa vie politique, pendant les présidentielles 2007 et même au sein de son propre camp. Agressions verbales, mais aussi physiques puisque son domicile a été mis à sac par trois fois.

 

Hommes et femmes politiques  

En politique, les femmes doivent toujours prouver qu’elles sont légitimes dans les postes à responsabilités. Si les hommes sont également parfois violemment invectivés, ce ne sont que les femmes dont la santé mentale est remise en cause. Elles sont souvent obligées de se taire sinon les attaques redoublent et certains avancent qu’elles méritent ce qui leur arrive. Les racines du sexisme se situent dans la différence : dans ce milieu, ne pas être dans la norme signifie être inférieur. Pourtant, dans le cas de Ségolène Royal, elle avait objectivement les mêmes compétences et plus d’expérience que certains autres hommes.

 

Ségolène Royal réagit également à plusieurs sujets d'actualité. Retrouvez l’intégralité de son interview ci-dessous :

Inscrivez-vous à la newsletter LaPremière!

Info, culture et impertinence au menu de la newsletter de La Première envoyée chaque vendredi matin.

Articles recommandés pour vous