C'est vous qui le dites

Ce nouveau rythme scolaire, vous l’adoptez avec plaisir ?

© Tous droits réservés

29 août 2022 à 09:30Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

C’est parti pour le nouveau rythme scolaire ! À cette même date, les années précédentes, les enfants étaient encore en vacances, mais ça, c’était avant… Désormais, la rentrée est donc avancée et la prochaine pause de quinze jours, c’est dans sept semaines. Maintenant que vous avez dû vous réorganiser pour ce nouveau calendrier, faisons un premier point ce matin.

Ce nouveau rythme scolaire, vous l’adoptez avec plaisir ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"Compliqué de prendre des congés toutes les 7 semaines"

Christophe, un auditeur de Welkenraedt, dans la province de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je ne suis pas convaincu. C’est regrettable que cette décision ne soit pas suivie dans tout le pays. Ensuite, c’est compliqué de prendre des congés toutes les 7 semaines."

Tout le monde ne sait pas faire garder les enfants

"Il faudra aussi payer les stages pour deux semaines et non une, payer le carburant pour les conduire, etc. Cette rentrée scolaire va être une catastrophe financière. Il n’y a pas plus de congés qu’avant, mais ils sont moins espacés et ça ne me convient pas."

© Tous droits réservés

"L’été sera très court"

Audrey de Ronet, dans la province de Namur, n’est pas convaincue non plus par ce nouveau calendrier : "C’est un rythme particulier. Surtout pour les congés, c’est compliqué à gérer pour les parents qui travaillent. Je suis donc obligée de rester à la maison avec mes enfants. Le moment des vacances ne m’arrange pas et l’été sera très court."

© Tous droits réservés

"Une enseignante a rendu sa démission à cause de ce changement"

Le débat s’achève à Tournai avec Julie : "Je suis mitigée. Je peux comprendre ça permette de mieux reposer les enfants. Mais je ne vois pas pourquoi on n’applique pas ce rythme à toute la Belgique. Mon enfant est en immersion en néerlandais et beaucoup de professeurs habitent en Flandre. Pendant cet été, une enseignante a rendu sa démission à cause de ce changement, ce qui a posé beaucoup de problèmes à la directrice."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous