RTBFPasser au contenu

Cuisine

Catherine Kluger : d'avocate à pâtissière, elle devient reine du granola

Catherine Kluger : d'avocate à pâtissière, elle devient reine du granola
15 févr. 2021 à 15:002 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Mon royaume pour un granola ! Elle a d’abord été la reine du barreau, avec une carrière de 15 ans en droit des médias et de la musique, puis reine de la tarte avec sa boutique et ses propres créations.


Lire aussi : Recette de Candice : Granola maison ni trop sucré ni trop gras


Aujourd’hui, Catherine Kluger règne en maître sur le granola, une gourmandise saine et nourrissante qu’elle affectionne depuis toujours. La créatrice n’a pas ménagé ses efforts. Son dernier ouvrage "Essentiel(s) Ma boîte à outils en cuisine", sort le 11 mars 2021 en librairie. L’occasion de revenir sur son parcours (et de cuisiner des pâtes à la tomate et à la vodka).

Loading...

D’avocate au granola, pourquoi avoir troqué votre robe contre un tablier ?

C’était il y a plus de 10 ans maintenant. J’étais avocate dans la musique et dans les médias. La crise du MP3 est arrivée. J’étais sans cesse en train de gérer des litiges. C’était devenu moins sympa. Alors sur un coup de tête, moi qui suis dingue de bouffe, je me suis dit : "Allez !". Mes amis m’ont beaucoup encouragée.

 

Avez-vous eu peur lorsque vous avez lâché votre carrière ?

Je suis allée très vite. Et c’est probablement ce qui m’a permis d’aller jusqu’au bout. Si je n’étais pas allée à cette vitesse, je n’aurais sans doute jamais sauté le pas. J’avais cette espèce d’enthousiasme et d’inconscience. Et je me suis dit qu’au pire, je pourrais toujours reprendre mon métier d’avocat. J’avais ce filet de sécurité.

 

Comment en êtes-vous arrivée au granola ?

Par la tarte ! J’ai d’abord eu ma "Fabrique de tarte" avec mes créations réalisées en collaboration avec le meilleur ouvrier de France, Nicolas Bernardé. Je faisais des tartes classiques, avec un twist. Comme ma tarte au chocolat avec un moelleux à cœur. Et je travaillais déjà beaucoup le bio, en direct avec des producteurs. Jamais vous n’auriez trouvé une tarte à la fraise en dehors de la période d’avril à juin. Nous avons beaucoup travaillé sur la qualité et le processus de fabrication. Cette exigence m’a permis d’écrire mes livres de cuisine. Mais la tarte est exigeante…

Loading...

Alors vous êtes passée au granola ?

C’est ma passion depuis longtemps. Lorsque je travaillais sur mon concept de tarte, j’ai séjourné quelque temps à New York, où j’ai des amis. Chaque fois que j’entrais dans une pâtisserie, j’achetais du granola. J’ai tout ramené dans mes valises. De retour en France, je me suis mise à faire mes propres recettes. Je commençais à être épuisée par la tarte, la gestion de la boutique, le stress de travailler avec des produits frais. Reprendre un produit sec, d’épicerie me donnait plus de confort.

 

Que diriez-vous à ceux qui voudraient faire de leur passion leur métier ?

Qu’il faut avoir un peu moins d’inconscience que moi ! Plus sérieusement, et tous les entrepreneurs vous le diront, c’est un sacré saut dans le vide. C’est aussi un savant dosage de douche écossaise où l’eau est soit très chaude, soit très froide. Je n’ai jamais retrouvé le revenu que je gagnais lorsque j’étais avocate. C’est une chance de travailler dans le domaine que l’on aime mais il faut être très accroché !

Loading...

Articles recommandés pour vous