RTBFPasser au contenu

Catalogne: Bart De Wever remet de l'huile sur le feu en évoquant la "Furie espagnole" à Anvers

Bart De Wever remet de l'huile sur le feu sur Twitter dans le dossier de la Catalogne
04 nov. 2017 à 14:28 - mise à jour 05 nov. 2017 à 06:151 min
Par RTBF

Après avoir déclaré mardi que le ministre-président catalan destitué Carles Puigdemont était "un ami que l'on ne laisse pas tomber", le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a manifesté de manière implicite des critiques envers le gouvernement espagnol en faisant allusion à un événement historique espagnol.

"Nous commémorons la furie espagnole, le jour le plus sanglant de notre histoire. 10 000 Anversois ont été tués sous Philippe II il y a 441 ans."

Loading...

Il fait référence au sac d'Anvers, connu comme la Furie Espagnole ou Furie d'Anvers aux Pays-Bas, en Belgique et en Angleterre. Entre le 4 et le 7 novembre 1576, des soldats espagnols ont tué plusieurs milliers d'Anversois.

Ce drame a été l'élément déclencheur du soulèvement des provinces des Pays-Bas espagnols qui restaient encore loyales à la couronne espagnole lors de la Guerre de Quatre-Vingts Ans.

Ce n'est pas le premier tweet du genre

Il est à noter que ce n'est pas le premier tweet du style que le dirigeant de la N-VA a publié. Le 4 novembre 2016, il avait écrit: "Il y a 440 ans, des milliers d'Anversois ont succombé en raison de la furie espagnole. Nous commémorons ce jour sombre dans l'histoire de notre ville." 

Loading...