RTBFPasser au contenu
Rechercher

Quel Temps!

Carnet nature : Les boutures

La méthode du bouturage est le moyen le plus efficace, le plus simple et le moins onéreux de multiplier un grand nombre de végétaux. Elle consiste à donner naissance à un nouveau plant à partir d’un organe ou d’un fragment d’organe isolé de la plante " mère " (morceau de rameau, feuille, racine, tige, écaille de bulbe).

Voici comment réaliser des boutures de tiges au départ de deux plantes très communes : le lierre et la lavande.

Munissez-vous du matériel suivant :

  1. Pots en terre cuite
  2. Verre d’eau
  3. Sécateur
  4. Couteau bien aiguisé
  5. Du terreau
  6. Un peu de gravier

La bouture de tige de lavande

Comment faire une bouture de lavande ?
Comment faire une bouture de lavande ? © Tous droits réservés
Boutures de lavande en pot

Le bouturage de la lavande peut être fait à deux périodes : soit au printemps, vers mars-avril, soit en fin d’été voire en début d’automne, donc septembre-octobre, au moment de la taille.

Préparez les pots en les remplissant d’un mélange de gravier et de terreau, ou de terreau pour semis (plus léger que le terreau classique). Avec le sécateur, prélevez des rameaux de lavande de 12 cm en coupant juste en dessous d’un nœud. Choisissez les tiges non fleuries car leur système racinaire se développera plus vite.

Retirez les feuilles des parties inférieures avec le couteau en coupant proprement et franchement, sans agresser la tige ni l’écorce.

Avec votre index, faites un trou dans un petit pot et insérez-y la bouture. Veillez à ce qu’aucune feuille ne soit mise en terre. Tassez la terre autour et arrosez généreusement.

Placez les plantes contre un mur, à l’ombre et à l’abri du vent afin d’éviter qu’elles ne se dessèchent durant la belle saison. Durant l’hiver, abritez-les à l’intérieur près d’une fenêtre pour qu’elles aient un maximum de soleil.

Arrosez juste pour maintenir le mélange de terre humide en prenant soin de laisser sécher le substrat entre deux arrosages et gardez ce rythme jusqu’au printemps suivant puis repiquez-les !

La bouture de tige de lierre

Boutures de tiges de lierre

Le bouturage du lierre est un jeu d’enfant et donne de très bons résultats. Vous multiplierez ainsi votre lierre très facilement et disposerez de nouveaux plants bien utiles pour les repiquer à différents endroits de votre jardin : pour habiller une pergola, un abri de jardin, ou encore pour couvrir le sol d’un tapis vert toute l’année.

En pratique, deux saisons sont particulièrement favorables : au printemps, en mars-avril ou en automne, en octobre-novembre.

Avec un sécateur, prélevez sur des rameaux des longueurs d’environ 12 à 15 cm sur des tiges jeunes et fraîches. Enlevez les feuilles de la base de chaque bouture et n’en gardez que 2 ou 3 sur la partie haute du rameau.

Déposez chaque bouture dans un verre d’eau claire que vous placerez à la lumière, mais pas au soleil direct. En 1 semaine, des racines apparaissent déjà… Trois semaines après, repiquez rapidement les boutures dans un pot empli de terreau. Arrosez bien.

Gardez les jeunes plantes à l’ombre tout en gardant la terre humide et repiquez-les au printemps prochain.

La violette odorante

Violette odorante
Violette odorante © Tous droits réservés

Cette jolie fleur au parfum délicat fleurit en mars-avril. D’un violet profond, elle offre aux insectes butineurs un éperon rempli de nectar.

Très prisée en parfumerie et en cosmétologie, elle a longtemps été considérée aussi comme une plante aphrodisiaque !

Elle se ressème spontanément au jardin, avec l’aide des fourmis qui raffolent de la petite glande huileuse contenue dans ses graines. En emportant celles-ci dans leurs réserves, elles en laissent tomber quelques-unes en chemin, participant ainsi à la propagation de la plante.

Les feuilles de la violette odorante peuvent être consommées en salade. Elles sont très riches en vitamine C et sels minéraux.

 

Le lamier pourpre

Lamier pourpre

Cette discrète petite plante fleurit de février à décembre ! Souvent considéré comme une mauvaise herbe, le lamier pourpre, fait partie de la famille de la menthe. On le voit à ses feuilles en forme de cœur crénelé. Souvent précoces, ses fleurs abritent un abondant nectar que les bourdons sortant d’hibernation prélèvent en forçant l’entrée étroite de la corolle.

Articles recommandés pour vous