Initiatives locales

Caravane, balades vélos : quand les politiques vont à la rencontre de leurs citoyens

A Libin ou Rochefort, les élus politiques vont à la rencontre des citoyens à vélo ou en caravane

© Tous droits réservés

Dans les communes de Libin et de Rochefort, les élus ont décidé d’aller à la rencontre de leurs concitoyens avec une caravane ou des vélos. Une campagne "non-électorale" afin de prendre le pouls et d’entendre les suggestions, réclamations ou simplement de faire connaissance de vive voix.

Fraîchement nommé à la suite de la démission de sa prédécesseur, le nouveau bourgmestre de Rochefort, Julien Defaux, a décidé de parcourir sa commune avec une caravane durant le mois d’août. Mais quelques semaines plus tôt, une tendance similaire avait début en terre luxembourgeoise avec une tournée des villages de la commune de Libin.

Au printemps, les libinoi.e.s pouvaient suggérer un changement ou signaler un potentiel souci autour de leur domicile afin d’alerter leurs élu.e.s via une adresse mail et un toute-boites. Suite à ceci, la bourgmestre Anne Laffût (MR) et une partie de son collège, ont établi des parcours afin d’entendre de vive voix ces doléances. "Nous faisons quelques villages par après-midi", commente la bourgmestre libérale en remontant sur son vélo.

A découvrir : le reportage de Tv Lux sur cette initiative

Le procédé semble porter ses fruits puisque ce mode de transport apporte une autre réalité aux mandataires. Anne Laffût, sur le terrain, illustre justement cet impact : "On prend note des revendications des riverains. Par exemple, celui-ci nous demande de faire quelque chose pour sécuriser sa rue, les voitures roulent souvent trop vite. Et, il faut bien avouer que lorsqu’on circule à vélo, on peut aussi constater plus de choses."

Retrouver un contact après la pandémie

Ce qui a motivé le nouveau bourgmestre rochefortois, c’est l’idée de retrouver du lien avec les habitants de la commune : "Ma volonté était de retourner au coeur des villages, d’avoir un contact avec les citoyens après avoir connu une période de carence sociale à cause de la pandémie", explique-t-il à une équipe de Ma Télé.

Julien Defaux clame une tournée "non-électorale", où l’objectif est de se présenter et aussi de rencontrer tout un chacun qui le demande, en tête à tête dans sa caravane. Une tournée de prise de fonction étalée sur le mois d'août afin de couvrir les 12 villages de l'entité. Après l'été, il continuera de recevoir les rochefortois et rochefortoises les samedis matin à l'hôtel de ville.

Découvrez le reportage de Ma Télé :

Loading...

Sur le même sujet

Rochefort : le nouveau bourgmestre sillonne sa commune en caravane

Regions Namur

Corine Mullens n’est plus bourgmestre de Rochefort : le MR pointe son "fonctionnement individualiste" et son "manque de leadership"

Regions

Articles recommandés pour vous