RTBFPasser au contenu

Regions

Cap Espérance Tour : le défi fou de Marc Vinderick, cycliste amateur de 55 ans

Marc Vinderick aura parcouru à peu près 7.000 kilomètres pour l'Asbl Cap Espérance

Le Namurois Marc Vinderick aura parcouru à peu près 7.000 kilomètres quand il arrivera au bout de sa toute dernière étape (Bruxelles-Namur), ce mardi 24 mai après-midi, devant l’Auberge de Jeunesse de Namur (précisément à La Plante).

Parti du même endroit à l’aube du 11 avril dernier, il aura roulé pratiquement tous les jours, en faisant un long tour de France suivi d’un long tour de Belgique, tractant sa remorque de 50 kilos. Le tout pour apporter des dons à l’association Cap Espérance, qui soutient les enfants atteints de la leucémie en organisant diverses activités pour changer leur quotidien.

Marc Vinderick à propos de l'association Cap Espérance

Cap Espérance soutient les enfants atteints de la leucémie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le tour de France de Marc Vinderick aura compté à lui seul 5.000 kilomètres, entre Charleville-Mézières et Boulogne-sur-Mer, en passant notamment par Strasbourg, Gap, Nice, Bordeaux, Caen, Rouen, etc. Avec quelques exploits en particulier, comme l’ascension de l’Alpe d’Huez ou celle du Mont Ventoux (depuis Bédoin, la voie la plus difficile), mais aussi de nombreux cols dans le massif des Alpes.

Malgré tout, un peu de tourisme au-delà de l’effort

Le Namurois a donc accumulé les distances et les bosses, et collectionné les souvenirs. Ne se privant pas de faire quelques détours, presque en "mode touriste" (si on peut le dire comme ça, vu l’effort consenti). Ainsi, pêle-mêle, il a pu parcourir le fameux circuit de Monaco (à quelques heures du Grand Prix de Formule E, sans les voitures évidemment), il a fait un détour par Saint-Tropez pour pouvoir photographier la fameuse gendarmerie des films de Jean Girault (avec Louis de Funès, etc.), il a aussi fait le détour par le Mont-Saint-Michel, et bien d’autres détours à caractère touristique. Alliant ainsi l’effort et le plaisir.

Marc Vinderick évoque son très long parcours

Le Namurois évoque son parcours et sa motivation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une fois rentré en Belgique (le samedi 14 mai, à La Panne), il a enchaîné les étapes vers Courtrai, Ostende, Bruges, Bruxelles, Anvers et Liège. Et dès ce samedi 21, il lui reste encore des étapes vers Bouillon, Charleroi, Bruxelles à nouveau, et enfin son arrivée à Namur mardi. Son parcours est repris en détails sur la page Facebook de son Cap Espérance Tour. On y trouve aussi tous les renseignements pour pouvoir faire un don, sur le compte BE03 0637 3097 7584.

Il est également possible de faire un don via le site officiel de l’association Cap Espérance, sur le compte BE44 0882 7969 4845.

Articles recommandés pour vous