Canicule et fortes chaleurs: 7 règles d'or pour mieux les supporter en vacances

Fortes chaleurs en Italie: contrairement à la fontaine de Trevi à Rome, celle-ci sur la Piazza Castello à Turin permet de se rafraichir
03 août 2017 à 10:29 - mise à jour 03 août 2017 à 10:29Temps de lecture4 min
Par Jean-François Herbecq

Canicule en Europe centrale, dans les Balkans, mais aussi en France et sur le pourtour méditerranéen, en Italie, en Espagne, en Grèce et en Turquie notamment où les températures supérieurs à 40° ne sont pas rares : l'été 2017 a chaudement commencé et ce n'est pas fini. Tout le monde souffre, même les animaux, comme ces chevaux des calèches viennoises qui ne supportaient les 36° dans la capitale autrichienne et qui ont été mis au frais à l'écurie.

Les humains aussi sont mis à rude épreuve. Les fortes chaleurs constituent une véritable agression pour le corps. Les vaisseaux se dilatent, la transpiration augmente pour rafraîchir le corps. Certains ressentent des maux de tête et de la fatigue comme les enfants ou les personnes âgées. Outre les malaises provoqués par les vagues de chaleur, on observe aussi des décès supplémentaires. Voici donc quelques conseils à suivre en cas de chaleur estivale.

Boire régulièrement pour s'hydrater

Quand il fait chaud, nous respirerons plus vite, transpirons davantage, etc. En effet, quand la température extérieure dépasse celle de la peau, l'évacuation de la chaleur par la peau (par radiation et par convection) devient impossible et le processus de sudation se met en place. Même dans les pièces climatisées, il faut boire tout au long de la journée. La chaleur fait perdre beaucoup d’eau. L'eau a un effet rafraîchissant immédiat sur notre organisme.

En temps normal, il est conseillé de boire au moins un litre et demi à deux litres d’eau par jour, même quand la soif ne se fait pas ressentir. Pendant une journée chaude, il est recommandé de passer à 3 ou 4 litres d'eau par jour et par adulte. Pour ceux qui n’ont pas le réflexe, prenez une grande bouteille à vos côtés pour vous inciter à vous hydrater régulièrement ou emportez une petite avec vous partout où vous irez, surtout en voiture. Il ne faut surtout pas attendre d'avoir soif pour boire. Et n'hésitez pas à acheter la grande bouteille plutôt que la petite quand vous êtes en excursion : vous la boirez.

L'eau est recommandée, et non les autres boissons comme les sodas sucrés ou le café (diurétique), le thé, consommé avec modération, serait tout aussi rafraîchissant que l’eau. Evitez l'alcool.

Porter des vêtements adaptés

Au moment de faire vos bagages, pensez-y. Choisissez des vêtements amples qui permettront à l'air de circuler entre votre corps et le tissus, mais aussi perméables afin que votre transpiration puisse s'évacuer. Cela permet de ne pas se sentir entravé dans ses mouvements mais aussi d'éviter les problèmes de circulation sanguine, comme la sensation de jambes lourdes. Evitez les jeans skinny, pensez shorts et sarouel. Préférez les matières naturelles comme le coton léger et le lin.

Si vous êtes à l'extérieur, n'oubliez pas que les couleurs foncées gardent les rayons du soleil et la chaleur, alors que le blanc et les couleurs claires les réfléchissent.

Rester à l’ombre et dans les endroits frais

Aux heures les plus chaudes, rester à l’intérieur et de ne pas s’exposer au soleil et à la chaleur, est la meilleure chose à faire, en ce compris au repos, pour une sieste. Cela vous permettra sans doute d'être plus en phase avec le rythme des pays chauds et de mieux profiter de la "noche".

Pour garder les intérieurs frais, il faut penser à fermer volets, fenêtres et rideaux dès que la chaleur se fait sentir dans la journée. On peut aussi créer des courants d'airs, et augmenter leur effet en tendant un linge humidifié devant la fenêtre. Les ventilateurs sont aussi utiles, même s'ils n'aident pas à réduire la température d'une pièce.

Et s'il faut sortir, évitez les heures chaudes du midi et de l'après-midi, rechercher l'ombre, les parasols, portez un chapeau, et recherchez les endroits frais et climatisés comme les supermarchés, cinémas, églises, etc. Et, si vous restez chez vous cet été, pourquoi ne pas en profiter pour ranger sa cave ?

Attention aux enfants et personnes âgées

Les fortes chaleurs exposent les enfants et les personnes âgées à un risque réel de déshydratation rapide : veillez donc à ce qu’ils s’hydratent régulièrement, même en l’absence de demande.

Il est conseillé de les faire boire très régulièrement de petites quantités d'eau. 

Ne laissez jamais des enfants seuls dans une voiture, même pour une courte durée. N’hésitez pas à laisser les enfants en sous-vêtements surtout à l’heure de la sieste. Par contre, dès qu'ils sont à l'extérieur, veillez à les protéger avec des vêtements clairs et couvrants.

Les personnes âgées, particulièrement sujettes à l'hyperthermie, le corps peut ne plus transpirer, on peut avoir des maux de tête et la peau chaude et sèche. Les signaux d'alerte sont une grande fatigue, des crampes, des maux de tête, des difficultés inhabituelles à se déplacer, des étourdissements.

Ne pas faire trop boire les personnes âgées cependant : au-delà d'1,5 à 2 litres, cela ne sert à rien, c'est même dangereux car leurs glandes sudoripares ne fonctionnent pas correctement et elles risquent de faire des complications cérébrales (oedèmes) potentiellement fatales.

D'autres conseils pour les seniors sur le site Bien chez vous.

Douche et bains froids ou frais

Durant la journée, n'hésitez pas à prendre régulièrement des douches ou des bains frais, sans vous sécher, pour faire baisser la température corporelle. Frais mais pas glacés, car cela peut provoquer un choc thermique. Essayez un bain de 1° à 3° de moins que votre température corporelle. 

On peut aussi se rafraîchir régulièrement en se mouillant la peau (visage, avant-bras...) avec un gant humide ou un brumisateur. Les bains de pieds ont aussi leur efficacité.

Sport: pas en journée

Il est vivement déconseillé de pratiquer toute activité sportive aux heures les plus chaudes de la journée et en plein soleil. Il est préférable de faire du sport à l’ombre, en soirée et en milieu aéré.

Adapter son alimentation

Privilégiez les aliments qui vous aident à garder une bonne température corporelle. Optez pour les légumes frais et crus (laitue, concombre, tomates) et les fruits. A l'exemple de la pastèque, ils regorgent d'eau et font fonctionner pleinement votre métabolisme. Evitez de manger des viandes et des aliments surprotéinés. Seules les personnes victimes de diarrhées ne devraient pas suivre ce type de régime alimentaire.

La canicule en Italie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La canicule persiste en France

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous