Canicule en France : la vague de chaleur devrait s’amplifier, possibles records absolus

Canicule en France : la vague de chaleur va s’amplifier, possibles records absolus

© Belga

La France va encore étouffer sous une canicule intense et d’une précocité inédite samedi : les deux tiers du pays sont en vigilance rouge ou orange, et Météo-France indique que des records absolus de température pourraient être battus, avant l’arrivée d’orages par l’ouest dimanche.

Au total, 14 départements sont en vigilance rouge et 56 autres, de la région parisienne à la frontière allemande ainsi que de la Bretagne à la région lyonnaise, sont dans l’orange. Des records pour un mois de juin ont été battus vendredi dans au moins 11 communes, dont Carcassonne avec 40,4 degrés et Saintes (Charente-Maritime) avec 40 degrés. Le thermomètre atteint des sommets et devrait encore grimper. Samedi après-midi, "il fera en général entre 38 et 41 degrés sur Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre-Val-de-Loire, ouest Bourgogne et Ile-de-France. Des pointes voisines de 42 degrés sont même possibles localement sur le sud Aquitaine. Des records absolus de températures pourraient alors être battus", avertit Météo-France dans son bulletin samedi. De nombreux évènements festifs, sportifs et culturels ont donc été annulés dans les départements classés rouge.

Des employés de la SNCF se tiennent sous des lignes électriques à la gare de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 15 juin 2022, alors qu’une vague de chaleur frappe la France.
Des employés de la SNCF se tiennent sous des lignes électriques à la gare de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 15 juin 2022, alors qu’une vague de chaleur frappe la France. AFP

A Lourdes (Hautes-Pyrénées), le pèlerinage des anciens combattants prévu à l’occasion de l’anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, n’aura pas lieu. Les écoliers et collégiens des zones rouges ont aussi pu rester chez eux vendredi. Des départements sont par ailleurs passés en risque incendie "très sévère". Avec la chaleur, les concentrations d’ozone dans l’air sont en nette augmentation sur une grande partie de la France, selon Prev’Air, qui prévoit qu’elles restent élevées "dans les jours à venir".

Les fortes chaleurs favorisent également la prolifération des cyanobactéries dans les plans d’eau, entraînant des interdictions de baignade, des activités nautiques et de la pêche, comme aux lacs de Sesquières et de la Ramée à Toulouse.

Sur le même sujet

Chaleur extrême au Royaume-Uni, alerte émise pour dimanche

Tous les sports

Vague de chaleur annoncée: attention, au volant, le risque d'accident monte avec le mercure

Vie pratique

Articles recommandés pour vous