RTBFPasser au contenu
Rechercher

Réseaux sociaux

C'est quoi Geneva, le nouveau réseau social qui buzze chez la génération Z ?

C'est quoi Geneva, le nouveau réseau social qui buzze chez la génération Z ?
13 juil. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Et un réseau social de plus ! Les plateformes communautaires poussent comme des petits pains sur la toile. Le dernier en date à attirer l'attention de la génération Z ? Geneva, un réseau social aux airs de Reddit, Twitter, Instagram et Clubhouse. 

Serait-ce un réseau social 3 en 1 ? La plateforme Geneva se présente elle même comme "une application de communication tout-en-un conçue pour des conversations organisées et continues". L'ambition de ce réseau social, qui ne cesse de gagner en popularité, est claire : proposer de réunir au même endroit les besoins des utilisateurs.

"Plus privé que Facebook"

Fondé en 2019 à New York, aux Etats-Unis, le réseau social a officiellement été lancé en mars 2020. Depuis, la plateforme est accessible dans de nombreux pays (France, Espagne, Royaume-Uni mais aussi Vietnam, Zimbabwe et Yémen) aussi bien sous iOS qu'Android et sur ordinateur comme sur Mac

"Plus organisé que GroupMe, plus privé que Facebook et plus amusant que Slack", peut-on lire sur le site du réseau social. Geneva propose aussi bien de publier des posts longs dans des forums comme sur Reddit que de lancer des chats en vidéo, en audio ou à l'écrit. Les utilisateurs établissent leur "Home", une page d'accueil rassemblant les "rooms", soit des groupes dédiés à des sujets particuliers. Ces "rooms" peuvent être soit publiques soit privées.

Tout comme sur Twitter, les utilisateurs peuvent mentionner les autres internautes avec "@" suivi de leur pseudo, répondre avec un "thread", ajouter des fichiers, lancer des sondages, épingler des contenus et réagir avec des emojis. 

Les messages privés sont également possibles sur Geneva ainsi qu'établir son propre agenda, qui pourra réunir aussi bien des invitations que des rappels. 

Respect et solidarité

La plateforme permet de créer des communautés selon les villes et les intérêts. Un moyen de rassembler et de "garder le contact entre amis". Les lives sont également possibles, ils permettent de réunir jusqu'à 16 utilisateurs en même temps et de pouvoir faire un partage d'écran.

Niveau modération, Geneva requiert un numéro de téléphone pour s'inscrire, ce qui permet grandement de maîtriser les trolls.

Cela permet également de les bannir si un problème surgit.

Enfin, la page "Explore" donne la possibilité de rejoindre des "Homes", des groupes dédiés à une communauté, un sujet, un combat pour mieux participer à la conversation et échanger avec les autres utilisateurs.

Une vision qui plaît à la génération Z, friande de communauté et d'entraide. Là encore, la plateforme veille à la modération. Pour entrer dans ces groupes, les utilisateurs doivent répondre à un questionnaire avant d'être autorisés à participer. Un moyen de mieux gérer les échanges pour éviter les contenus haineux. Apparemment, ce concept plaît : le réseau a triplé le nombre de ses utilisateurs depuis le début de l'année 2022.

Sur le même sujet

Le réseau social pro-Trump "Parler" de nouveau autorisé par Google

Réseaux sociaux

Au Japon, insulter quelqu'un sur les réseaux sociaux peut vous condamner à de la prison

Réseaux sociaux

Articles recommandés pour vous