RTBFPasser au contenu

Monde Afrique

Burundi: le militant Pierre-Claver Mbonimpa soigné en Belgique

Pierre-Claver Mbonimpa
10 août 2015 à 11:28 - mise à jour 10 août 2015 à 11:281 min
Par Belga News

Le défenseur burundais des droits de l'Homme Pierre-Claver Mbonimpa, grièvement blessé le 3 août lors d'une tentative d'assassinat, est arrivé lundi matin en Belgique pour y être soigné, a-t-on appris de sources concordantes.

En chaise roulante et visiblement très fatigué, il avait embarqué dimanche soir à Bujumbura dans un avion de la compagnie Brussels Airlines, dans lequel voyageaient avec lui son épouse et un médecin - son fils, selon une source burundaise à Bruxelles.

Ce défenseur respecté des droits de l'Homme au Burundi avait été grièvement blessé lundi dernier en soirée d'une balle au visage, tirée par des inconnus à moto à Bujumbura. Craignant pour sa santé et sa sécurité s'il restait hospitalisé au Burundi, sa famille souhaitait qu'il quitte son pays dès que possible.

Autorisé à quitter le pays

La justice burundaise l'avait autorisé ces derniers jours à quitter le pays, en dépit d'une procédure ouverte contre lui depuis 2014 pour atteinte à la sûreté de l'Etat. La Belgique, ancienne puissance tutélaire, avait immédiatement proposé de l'accueillir.

Pierre-Claver Mbonimpa est poursuivi devant la justice burundaise pour avoir affirmé que des Imbonerakure - les membres de la Ligue de jeunesse du parti au pouvoir CNDD-FDD - recevaient une formation paramilitaire dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) voisine.

Il avait été remis en liberté provisoire fin septembre 2014, après quatre mois et demi de détention préventive dans cette affaire, mais il lui était interdit de quitter le pays.

 

Sur le même sujet