RTBFPasser au contenu
Rechercher

Psychologie

Burn-out, bore-out, brown-out... Comment les différencier ?

Burn-out, bore-out, brown-out... Comment les différencier ?
20 mai 2022 à 07:30Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Le burn-out, bore-out, brown-out… Connaissez-vous les différentes formes d'épuisement professionnel ? Si le burn-out en est la forme la plus connue, il existe d'autres maux liés à l'ennui chronique ou à la perte de sens au travail. Et il ne faut pas les négliger.

Le burn-out

Le burn-out est le syndrome d'épuisement professionnel le plus connu. Il provient d'une surcharge de travail et d'un surinvestissement de la part de la personne.

Les signes peuvent être les suivants : fatigue émotionnelle, cynisme vis-à-vis du travail ou diminution de l'engagement. 

Apparaissent alors des symptômes comme l'anxiété, les troubles du sommeil ou les tensions musculaires. Ils peuvent être physiques, émotionnels ou cognitifs.

Le bore-out

Le bore-out est aussi un syndrome d'épuisement qui émane de l'ennui ("bore" étant le raccourci de "boredom", qui signifie ennui en anglais).

A l'inverse du burn-out, il se forme du fait d'une sous-charge de travail et d'un ennui chronique. Attention : à chaque fois que vous vous ennuyez, vous n'êtes pas en bore-out. Mais il peut être le résultat de ces ennuis à répétition. 

Les signes peuvent être les suivants : diminution de l'estime de soi, absentéisme, augmentation de stress ou désengagement dans le travail.

Le brown-out

Le brown-out est une forme d'épuisement professionnel causée par la perte de sens au travail. Cette forme est plus difficile à diagnostiquer puisque la personne souffrant de brown-out reste opérationnelle alors que son mal-être est mental. 

Les signes peuvent être les suivants : perte d'attention ou sentiment d'inutilité dans les tâches à réaliser, repli sur soi, démotivation progressive, forte anxiété. 

Si vous pensez être atteint d'une forme de fatigue professionnelle, rapprochez-vous de votre médecin. Il sera plus apte à poser un diagnostic.

Sur le même sujet

L'activité physique au travail, un bienfait encore trop peu pratiqué

Santé physique

Comment dire "non" à son chef tout en étant poli mais efficace ?

Emploi

Articles recommandés pour vous