RTBFPasser au contenu

Monde Afrique

Burkina Faso : situation confuse concernant le sort du président Kaboré

Le président Kaboré.
24 janv. 2022 à 16:011 min
Par Belga

La situation était confuse lundi concernant le sort du président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré, dont des sources sécuritaires ont annoncé qu'il était détenu par des soldats qui se sont mutinés face à la dégradation dans leur pays en proie aux violences djihadistes.

Les Etats d'Afrique de l'Ouest ont indiqué suivre "avec une grande préoccupation" l'évolution de la situation au Burkina Faso, "caractérisée" depuis dimanche "par une tentative de coup d'Etat".

"Le président Kaboré, le chef du Parlement et des ministres sont aux mains des soldats", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire, information confirmée par une autre source au sein des services de sécurité.

Mais une source gouvernementale a ensuite affirmé que le président avait été "exfiltré" de sa résidence dimanche par des gendarmes de sa garde "avant l'arrivée d'éléments armés qui ont tiré sur les véhicules de son convoi".

Un journaliste de l'AFP a vu dans la matinée près de la résidence du chef de l'Etat trois véhicules criblés de balles. Des traces de sang étaient visibles sur l'un d'eux. Selon cette source "la situation est confuse", une confusion alimentée par l'absence de toute déclaration de la part des soldats mutins ou de proches du chef de l'Etat.

Sur le compte Twitter de M. Kaboré, un message posté ce lundi, dont il était impossible de savoir s'il avait été écrit par lui directement invite "ceux qui ont pris les armes à les déposer dans l'intérêt supérieur de la Nation".

Au pouvoir depuis 2015, le président Kaboré, réélu en 2020 sur la promesse de faire de la lutte antidjihadiste sa priorité, était de plus en plus contesté par une population excédée par les violences djihadistes et son impuissance à y faire face.

Sur le même sujet

28 janv. 2022 à 15:00
1 min
28 janv. 2022 à 06:16
1 min

Articles recommandés pour vous