RTBFPasser au contenu

Belgique

Budget: les Wallons à l'abordage du bateau fédéral

Budget: les Wallons à l'abordage du bateau fédéral
03 avr. 2015 à 04:001 min
Par Carl Defoy

Tout bien recalculé par le ministre du Budget, ce ne sont pas 70 millions qu’il faut économiser en Wallonie mais 360. Du moins si les chiffres fédéraux se confirment! L'écart n'est pas mince et interpelle les élus régionaux. Durant le comité de concertation houleux de mercredi, le fédéral a opposé une fin de non-recevoir à leur demande de clarification. Ce qui les a irrité pour de bon. Les Wallons, dès lors, peaufinent une réplique. Leur stratégie tiendra en deux points.

Mobiliser la Cour des Comptes

Dans un premier temps, contestation des chiffres, du mode de calcul et de la procédure d’information et de concertation qui n’aurait pas été respectée dans cet épisode budgétaire. S'y ajoute un autre contentieux sur les rétrocessions fiscales dues par le fédéral aux communes: manque de transparence, voire d'orthodoxie, dénoncent les Wallons. L’idée, la carte qu'ils sortent de leur manche, c’est de demander à la Cour des Comptes de mettre son nez dans le fonctionnement du Service Public Fédéral Finances et de produire un rapport.

Débrouillez-vous avec l’Europe !

Le deuxième axe de réaction s’appuie sur les règles européennes. L’Europe qui exige pour le 30 avril prochain que la Belgique communique ses budgets, façon de vérifier qu’elle respecte bien ses engagements de retour à l’équilibre. Or, les Wallons imaginent qu’avec les nouvelles charges auxquelles ils doivent faire face, ils soient obligés de revoir leur propre trajectoire. En l’absence de concertation, ils pourraient organiser leur budget sans tenir compte des obligations belges. Et le fédéral serait forcé de se débrouiller seul avec les contraintes européennes. Renvoi d’ascenseur !

Une Belgique qui tangue

Soit ! Mais ce bras de fer porte en lui les germes d’un affaiblissement supplémentaire des institutions fédérales et de la structure "Belgique". Un cadeau à la N-VA que les Wallons préféreraient éviter. Tout sera donc affaire de mesure et de subtil dosage : les courroies de transmission entre Wallonie et fédéral étaient déjà grippées, tous les rouages pourraient désormais être bloqués pour de bon.

@CarlDefoy

Articles recommandés pour vous