RTBFPasser au contenu

Le pacte énergétique perturbe les travaux budgétaires, le Premier ministre prié de venir à la Chambre

Le pacte énergétique perturbe les travaux budgétaires, le Premier ministre prié de venir à la Chambre
13 déc. 2017 à 10:05 - mise à jour 13 déc. 2017 à 14:592 min
Par RTBF avec Belga

La Chambre a suspendu ses travaux budgétaires mercredi en début d'après-midi pour organiser une conférence des présidents. L'opposition continue à réclamer la présence du Premier ministre, Charles Michel. Le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) a été prié de réitérer l’invitation à Charles Michel de venir s’expliquer à la Chambre sur le pacte énergétique jeudi ou vendredi.

Le chef du gouvernement a fait savoir avant l'interruption de midi qu'il ne pourrait pas être présent au parlement ce mercredi en raison d'une réunion internationale à Paris et jeudi en raison d'un sommet européen à Bruxelles.

Traditionnellement, le Premier ministre assiste aux travaux budgétaires. C'est toutefois l'incertitude pesant sur le Pacte énergétique qui cristallise toutes les tensions. L'opposition souhaite connaître la position du gouvernement fédéral après le refus exprimé par la N-VA d'approuver l'accord conclu entre les ministres fédéral et régionaux de l'Energie.

La sortie du nucléaire en 2025 semble diviser la majorité. La N-VA dit et répète que l'échéance est intenable alors que d'autres dans la majorité n'entendent pas s'en écarter. Le président du MR, Olivier Chastel, a réaffirmé qu'en 2025, la Belgique sortirait du nucléaire.

"La question se pose aujourd'hui de savoir si le Premier ministre est encore soutenu par l'ensemble de sa majorité", a souligné le chef de groupe PS, Ahmed Laaouej, rejoint par Jean-Marc Nollet (Ecolo), Catherine Fonck (cdH) et Marco Van Hees (PTB).

Le MR a rappelé l'importance des réunions internationales en cours et à venir. L'opposition lui a fait remarquer qu'un comité ministériel restreint était attendu jeudi matin. Selon elle, le Premier ministre peut donc venir s'expliquer devant le parlement.

Charles Michel à Paris

Le Premier ministre, Charles Michel, ne sera pas présent à la Chambre tant mercredi que jeudi en raison de ses engagements internationaux, a fait savoir le président de l'assemblée, Siegfried Bracke. Le chef du gouvernement se trouve actuellement à Paris pour une réunion consacrée à la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et sera jeudi à Bruxelles pour le sommet européen.

Siegfried Bracke a fait cette annonce avant la pause de midi. Traditionnellement, le chef du gouvernement est présent lors du débat sur le budget, acte qui concrétise les choix politiques de la majorité pour l'année qui vient. La situation politique s'est encore tendue avec la saga du pacte énergétique que la N-VA n'entend pas approuver, menaçant ainsi de ruiner trois ans de négociation associant le fédéral et les Régions. La première réaction de Charles Michel depuis Paris est apparue à l'opposition comme un désaveu des ministres fédéral et régionaux qui se sont impliqués dans cette discussion. Entretemps, le cabinet du Premier ministre a précisé sa position et assuré qu'il ne laisserait "personne torpiller le pacte énergétique".

La majorité a proposé mardi en conférence des présidents de reporter la séance budgétaire à la semaine prochaine pour garantir la présence du Premier ministre mais la formule n'a pu recueillir de consensus. Elle a dès lors accusé l'opposition d'"hypocrisie".

Articles recommandés pour vous