Bsit, le service de garde d'enfants que l'employeur pourrait offrir à ses employés

Bsit, le service de garde d'enfants que l'employeur pourrait offrir à ses employés

© Capture d'écran Bsit

03 sept. 2018 à 07:32 - mise à jour 03 sept. 2018 à 07:32Temps de lecture1 min
Par RTBF

Lancée en 2015, l'application Bsit (qui permet de trouver une personne de confiance pour garder ses enfants) a le vent en poupe aujourd'hui en Belgique. 

Elle compte 140.000 utilisateurs rien qu’en Belgique. Grosso modo moitié-moitié parents d’un côté et gardes d’enfant de l’autre, sachant que ce modèle fonctionne sur abonnement et que ce sont les parents qui paient cet abonnement, pas les gardes d’enfant. Pour eux, l’inscription sur le site est gratuite.

Un gros potentiel de développement

Bsit a très vite été lancée en France, au Luxembourg et aux Pays-Bas où cela marche bien également.

En Belgique, il y a encore un gros potentiel de développement avec la clientèle des particuliers, mais aussi les entreprises, comme l'explique Donatienne van Houtryve, une des cofondatrices de cette application : "On est assez positivement surpris parce que les entreprises montrent toujours un intérêt positif par rapport au service. On leur présente, on vient en entreprise, on fait même des workshops avec les employés pour leur expliquer comment fonctionne le service et eux-mêmes sont super contents que l’employeur prenne un peu ses responsabilités là-dedans et participe à l’abonnement. On est toujours très bien accueillis".

Un service bien accueilli en entreprise

Pour les entreprises, c'est tout bénéfice puisque pour elles, il est intéressant que les salariés aient une solution pour garder leurs enfants en cas de maladie ou pour aller les récupérer à la garderie, ça évite de zapper la réunion de fin d’après-midi ; c’est aussi probablement un moyen de lutter contre l’absentéisme qui frappe souvent les salariés, notamment les femmes.

Commercialement parlant, l’accueil est très bon. Pas mal de contrats ont déjà été signés avec des sociétés importantes, connues, comme Orange, Estée Lauder, PWC et bien d’autres encore.

En tout cas, Bsit se développe à toute vitesse, elle compte déjà 23 salariés après seulement 3 ans d'existence. Il y a quelques mois, elle a même levé un million d’euros pour financer son développement.

Sur le même sujet