Regions Bruxelles

Bruxelles: une piste cyclable à double sens pour la rue de la Loi

L'image d'illustration montre un cycliste dans la rue de la Loi, le lundi 27 juin 2022

© © Tous droits réservés

La rue de la Loi à Bruxelles devrait prochainement être équipée d'une piste cyclable à double sens, séparée de la circulation automobile et des piétons, à l'image de la configuration test actuelle.

C'est ce qu'a annoncé la ministre régionale de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) au Parlement bruxellois en réponse à une question de la députée MR Anne-Charlotte d'Ursel.

La ministre a rappelé que la piste cyclable de cet axe important de la Capitale était l'une des plus fréquentées de la Région. Le nombre de piétons y est également élevé de telle sorte qu'il y avait un grand besoin de trottoirs et de pistes cyclables plus larges. Un dispositif test a alors été mis en place.

Ce test montre un impact positif pour les cyclistes et les piétons, alors que le temps de parcours des véhicules motorisés n'a que légèrement augmenté entre le Cinquantenaire et Arts-Loi à la suite du passage de quatre à trois bandes de circulation.

Le nombre de cyclistes est passé à plus de 200.000 en juin de cette année, soit une augmentation par rapport à juin 2021 de 61,5 % du côté nord et de 70,3 % du côté sud de la rue. "Nous avons constaté qu'une majorité de cyclistes empruntent le côté sud (la partie test en descente). Cela renforce notre choix de repenser le côté sud", a déclaré Elke Van den Brandt.

Trois scénarios ont été étudiés et soumis aux communes et au comité d'accompagnement. Celui d'une piste cyclable à double sens, séparée de la circulation motorisée et des piétons, devrait être retenue, a indiqué la ministre. De cette manière, la situation actuelle serait pérennisée et améliorée, une attention particulière étant portée à la prévention des accidents avec les voitures tournant à gauche. Les choses peuvent encore évoluer à l'avenir avec une mise à deux voies.

Pour le transport motorisé, les données de TomTom des mardis et jeudis en mars 2019 et 2022 ont montré que le temps de passage augmentait d'une minute en heure de pointe du matin et de deux minutes en heure de pointe du soir.

La demande de permis d'urbanisme sera déposée à la fin de cette année. La ministre espère que les travaux pourront commencer en 2024.

Articles recommandés pour vous