Bruxelles : une centaine de taxis ont manifesté pour réclamer le contrôle des LVC

Une centaine de taxis manifestent à Bruxelles pour réclamer le contrôle des LVC

© Belga

Vers 9h, ce lundi matin, environ 70 taxis selon la police locale de Bruxelles-Ixelles et une centaine selon les organisateurs, se sont rassemblés devant le palais de justice de Bruxelles. Les taximen réclamaient des contrôles relatifs aux dispositions de l’ordonnance "Sparadrap" amendée, qui a permis aux chauffeurs liés à la plateforme Uber de reprendre le volant le 11 décembre.

Empruntant la petite ceinture, ils se sont ensuite rendus devant les bureaux de l’agence régionale de Bruxelles Mobilité et de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt à hauteur du boulevard Saint-Lazare. Une délégation a pu rencontrer un membre du cabinet de la ministre. A l’issue de la rencontre, Sam Bouchal, secrétaire général de la Fédération Bruxelloise des Taxis (BTF) estimait que les conditions reprises dans l’ordonnance dite "sparadrap" n’étaient pas respectées : "les chauffeurs sous licence LVC (Location de Voitures avec Chauffeurs) stationnent sur les emplacements des taxis, empruntent les voies de bus, maraudent en ville sans réservations préalables… Ce sont pourtant des choses qui leur sont interdites. On demande que les conditions minimales posées par le "sparadrap" soient contrôlées. Les élus ont ouvert une boîte de Pandore et ils ne maîtrisent pas la situation".

Le secrétaire général de BTF indique que les chauffeurs de taxi sont déterminés à revenir en force après les vacances pour faire entendre leurs revendications.

Sur le même sujet...

JT du 02/12/2021

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous