Regions Bruxelles

Bruxelles : un nouvel espace vert temporaire s’ouvre au public près de la gare de l’Ouest

© Toestand asbl

Depuis le 28 octobre dernier, un nouvel espace vert provisoire, le Westparc, est accessible au public à côté de la Gare de l’Ouest, à Bruxelles, sur le territoire de Molenbeek, le long de l’avenue Vandenpeereboom, entre Beekkant et Osseghem.

Planifié via le PAD Gare de l’Ouest, programmé dans le Contrat de rénovation urbaine (CRU 3) et cofinancé avec Bruxelles Environnement, un nouveau parc de 3 hectares y verra le jour en 2026. En attendant le début des travaux, le gouvernement bruxellois a souhaité rendre le site accessible aux riverains.

Intervenant après quelques travaux préparatoires de dépollution du sol et de nettoyage, cette ouverture se fera, dans un premier temps, quelques heures par semaine lors de visites guidées. Ensuite, le parc sera accessible à des heures fixes pour que les riverains puissent venir y participer à diverses activités (notamment participer à la fabrication du mobilier), y faire du sport, se détendre ou simplement prendre une tasse de thé.

Le programme des activités sera régulièrement étoffé, au gré des besoins et des envies des riverains et des associations actives dans le quartier et en complémentarité avec le projet temporaire MolenWest, cogéré par la commune, qui ouvre déjà aux riverains du quartier un important espace public au pied de la station Gare de l’Ouest.

Les abords de la Gare de l’Ouest
Les abords de la Gare de l’Ouest © Toestand asbl

Ce parc est situé dans un quartier particulièrement dense de Molenbeek et en carence d’espaces verts accessibles au public.

Le gouvernement bruxellois s’est fixé comme objectif, dans son Plan Nature, que chaque Bruxellois(e) dispose d’un espace vert accessible de plus de 1 hectare à moins de 400 m de son habitation ou de moins de 1 hectare à moins de 200 m, ont rappelé jeudi, dans un communiqué commun, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) et le ministre de l’Environnement, Alain Maron (Ecolo).

Dans le cas présent, un accord a été trouvé entre Citydev, coordinateur du site Gare de l’Ouest, et la SNCB, propriétaire du foncier, en vue d’une mise à disposition de la Région des terrains concernés via un droit de superficie de 30 ans.

Articles recommandés pour vous