RTBFPasser au contenu

Regions

Bruxelles: les primes énergie 2013 sont déjà épuisées

A Bruxelles, l’enveloppe consacrée aux primes à l’énergie sont plafonnées à 19 millions par an.
18 juin 2013 à 06:21 - mise à jour 18 juin 2013 à 10:141 min
Par OPPENS Xavier Van

Une enveloppe vide ne signifie pas la fin des primes. Cela veut simplement dire que les dossiers en cours doivent absolument être rentrés. Ceux qui isolent leur toit cette année, par exemple, doivent avoir versé un acompte au toiturier avant le 1er  juillet. Et ils doivent rentrer leur dossier complet à la Région avant le 1er novembre. Consultez ici le site de Bruxelles-environnement.

Et si on n'est pas dans les temps ?

S'il n'y a pas d'acompte payé à une entreprise dans les deux semaines ? Rendez-vous alors l'année prochaine. En tout cas si la dernière facture des travaux date de 2014.

Nuançons quelque peu: l'an prochain, rien ne dit que les conditions seront identiques pour les primes, c'est encore à préciser. La ministre Evelyne Huytebroek  annonce tout de même que l'enveloppe sera maintenue, à l’identique (toujours 19 millions d'euros par an). 

Comment se fait-il que l'enveloppe ait été épuisée si vite?

Il y a bien eu une ruée. Dans le top 5 des primes les plus demandées : les Bruxellois ont jeté leur dévolu sur les primes pour du vitrage super isolant, et de l'électroménager économe en énergie. En troisième position, on trouve la chaudière à condensation, puis l'isolation du toit et la régulation thermique.

Le FDF demande un audit des primes énergie du gouvernement bruxellois.

Le BRAL, le Conseil bruxellois (flamand) pour l'environnement, estime pour sa part que c'est "une douche froide pour les gens qui ne sont pas encore très avancés dans leur dossier mais qui ont compté sur la prime" et qui plaide pour le maintien de la prime pour les groupes sociaux moins avantagés.

 

Myriam Baele

Sur le même sujet

24 oct. 2013 à 19:48
1 min
12 sept. 2013 à 02:29
1 min

Articles recommandés pour vous