Regions Bruxelles

Bruxelles: les FDF opposés à l'encadrement des loyers

"L’encadrement des loyers risque d’entraîner des effets de seuils où les plus faibles loyers vont inexorablement être revus à la hausse", dit Emmanuel De Bock (FDF)
30 août 2015 à 17:48Temps de lecture2 min
Par RTBF.be

Alors qu'à Paris un système d'encadrement des loyers a été mis en place pour juguler leur hausse, certains, à Bruxelles, envisagent favorablement cette possibilité.

L'échevin socialiste bruxellois Mohamed Ouriaghli a ainsi, parmi d'autres, tout récemment témoigné de son intérêt.

"Il y aura bien plus de hausses que de baisses"

Partenaire du PS, avec le CDH, au gouvernement bruxellois, les FDF s'opposent à l'introduction d'une telle mesure sur le territoire de la région capitale.  "Le pourcentage de propriétaires à Paris est bien plus faible qu’à Bruxelles (33% pour Paris contre 50% à Bruxelles)", lance dans un communiqué le chef de groupe FDF au Parlement bruxellois, Emmanuel De Bock.

"L’encadrement des loyers risque d’entraîner des effets de seuils où les plus faibles loyers vont inexorablement être revus à la hausse par rapport à l’indice de référence et jouer très rarement à la baisse (l’exemple parisien permet une variation de 50% par rapport à l’indice de référence, ainsi qu’un complément de loyers pour certains types de biens supérieurs à la moyenne, et d’innombrables dérogations pour les logements étudiants, logements publics, résidences secondaires, etc…). Il y aura bien plus de hausses que de baisses dans certains quartiers alors qu’aujourd’hui le marché immobilier locatif recule légèrement à Bruxelles", poursuit-il.

Restons-en à "l'allocation loyer encadré plafonné"

En outre, "tenter d’encadrer ou plafonner les loyers risque de décourager définitivement l’investissement privé dans le secteur immobilier à Bruxelles". Car, dit le député ucclois, "la principale recette de la Région bruxelloise, ce sont les droits d’enregistrement liés à l’activité immobilière. Sans oublier que les loyers sont taxés à l’IPP via le revenu cadastral majoré et que les communes perçoivent également un précompte immobilier qui est lui indexé".

A ce titre, les FDF feront en sorte de limiter strictement les prochaines discussions aux possibilité prévues par la déclaration gouvernementale, qui prévoit la mise en oeuvre d'un système d'allocation loyer encadré plafonné, qui permettra aux locataires de payer un loyer plafonné tout en offrant un complément au propriétaire acceptant de s'insérer dans des grilles de référence indicatives déterminées par l'administration bruxelloise. 

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous