RTBFPasser au contenu

Regions

Bruxelles: la journée sans voiture a attiré moins de monde cette année

Bruxelles: la journée sans voiture a attiré moins de monde cette année
21 sept. 2014 à 17:10 - mise à jour 21 sept. 2014 à 17:461 min
Par Germain Renier

"Quand il a cessé de pleuvoir et que le soleil est arrivé, les gens affichaient des grands sourires et ont profité de la ville", explique le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet, en précisant que c'est là l'objectif premier d'une journée sans voiture: "Cela permet aux gens de réfléchir à la meilleure façon de refaire une ville, la rééquilibrer".

Le ministre bruxellois de la Mobilité a reconnu que cette journée était avant tout devenu "un événement", une journée de loisirs, mais a assuré qu'"indirectement, les gens comprennent qu'avec moins de voiture, la ville est plus agréable".

Pour lui, il ne faut pas supprimer la voiture dans la capitale mais "un rééquilibrage est nécessaire". "Je crois que ces dix dernières années, les mentalités ont fondamentalement changé à Bruxelles", conclut-il.

Beaucoup moins de monde en matinée

Côté police, le commissaire divisionnaire Dekaiser explique qu'il y a eu beaucoup moins de monde le matin cette année, notamment à cause des fortes pluies qui ont arrosé Bruxelles à ce moment-là.

Mais il ajoute que le centre-ville a connu une forte affluence dès le retour du soleil, en précisant qu'un comptage précis était impossible.

"Le code de la route absolument pas respecté"

Le commissaire a expliqué qu'il y avait moins de chauffeurs sans dérogation. Mais "les cyclistes ne respectent absolument pas le code de la route", assure-t-il en précisant qu'"ils roulent à gauche, et pas sur les pistes cyclables, grillent les feux rouges, etc..."

Engouement pour le Villo!

Enfin, les locations de vélo ont eu leur petit succès: Jérôme Blanchevoix, en charge de Villo!, explique que la demande était forte et "7000 vélos ont été loués". Une utilisation deux fois plus importante que lors d'un dimanche classique, ajoute-t-il en précisant qu'"on est par contre proche de certaines utilisations en semaine".

La journée sans voiture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

RTBF

Articles recommandés pour vous