Bruxelles: la Bourse sera un temple de la bière en 2018, premières images

On entrera par l'arrière du bâtiment (coin rue Tabora)

© bureaux d'architectes Robbrecht en Daem et Baneton Garrino

09 juil. 2015 à 16:43 - mise à jour 10 juil. 2015 à 12:38Temps de lecture2 min
Par Rémy Bersipont (st)

Le projet du Belgian Beer Palace–nom toujours provisoire- a été présenté officiellement par la ville de Bruxelles. Un budget de 25 millions d’euros et une ouverture prévue au tournant de l’année 2018-2019. Au programme pour les visiteurs : de la bière sous tous ses aspects.

Le bâtiment de la bourse sera divisé en trois niveaux. Des séquences thématiques expliqueront l’histoire de la bière ainsi que les liens entre le produit houblonné et la Belgique. Mais, ce n’est pas le seul aspect que les visiteurs pourront découvrir. L’accent sera aussi mis sur le divertissement. Nicolas Bouquelle architecte du musée précise que "au-delà de l’aspect culturel, l’objectif est de proposer aux visiteurs une véritable expérience de la bière".

Les visiteurs recevront à leur entrée un "passeport de la bière". Celui-ci leurs permettra d’enregistrer les bières qu’ils désirent goûter et de déclencher des animations interactives durant leur visite. "On a aussi voulu proposer un aspect très concret durant la visite. Des jardins suspendus seront créés dans lesquels il y aura des espaces de culture des céréales utilisés pour la fabrication de la bière" ajoute Nicolas Bouquelle.

De grands changements pour la Bourse

Le parcours dans le musée prendra fin sur le toit de la bourse. Une terrasse de 800 m2 remplacera le dernier étage (non visible depuis le piétonnier) construit en 1930. On imagine que la commission des sites et des bâtiments va être difficile à convaincre d’autant plus que ce n’est pas le seul changement apporté au bâtiment classé de la Bourse.

Les visiteurs n’entreront pas par les grands escaliers monumentaux situés place de la bourse mais bien par une nouvelle entrée créée sur le coin arrière du bâtiment. Une partie du mur sera donc détruite. Mais le changement principal provient de l’installation d’une galerie commerçante à l’intérieur du bâtiment. Des commerces y sont installés. "C’est ce qui nous a plu dans le projet des architectes", raconte Philippe Close (PS), échevin du tourisme de la ville de Bruxelles. "Plus personne ne rentre dans le bâtiment à l’heure actuelle sauf pour visiter les expositions temporaires. Avec cette galerie commerçante, la bourse sera de nouveau un lieu de passage dynamique".

Le temple de toutes les bières belges ?

Le budget du musée estimé à 25 millions d’euros sera financé en partie par des brasseurs belges. C’est le nerf de la guerre : les bières proposées aux visiteurs seront celles des trente brasseurs qui ont contribué au financement. Pour le porte-parole des brasseurs, c’est du win-win : "la volonté est que le temple soit celui de l’ensemble des bières belges. Mais il faut tout de même récompenser les brasseurs qui y ont cru dès le début au projet et qui ont mis de leur poche". Le porte-parole se veut tout de même rassurant : "nous ne sommes pas fermés. Au contraire, nous souhaitons que d’autres brasseries nous rejoignent".

Même si le Belgian Beer Palace proposera de nombreuses bières belges et qu’il se différenciera donc de ce qui peut se trouver dans d’autres pays, on peut craindre que la production de nombreux petits brasseurs belges soit mise sur le côté.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous