RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Bruxelles : l'aide financière aux clubs sportifs intègre mieux les plus petites structures

Le précédent règlement prenait en compte uniquement le nombre d'heures d'entraînement hebdomadaire, sans tenir compte du nombre de participants à ces entraînements.

Le parlement francophone bruxellois a donné son feu vert, vendredi, à une révision du mode de subventionnement des clubs sportifs de la capitale dépendant d'elle. L'institution francophone encadre le subventionnement des clubs sportifs en Région bruxelloise depuis 1992, en précisant les critères d'octroi et le mode de calcul des subventions. 

Le précédent règlement prenait en compte uniquement le nombre d'heures d'entraînement hebdomadaire, sans tenir compte du nombre de participants à ces entraînements. Les grands clubs proposant le plus d'heures d'entraînement étaient largement avantagés indépendamment de leur politique sportive ou du nombre de personnes affiliées.

400.000 euros par an

Le mode de subventionnement du nouveau règlement intègre le nombre d'heures d'entraînement hebdomadaire, mais également le nombre de participants moyen à ces entraînements. Chaque club obtiendra un score correspondant à la somme des produits entre le nombre d'heures d'entraînements hebdomadaires par catégorie et le nombre moyen de participants par catégorie.

Ce score est ensuite majoré de 10 % par critère rempli en fonction de l'existence de tarifs sociaux et/ou d'une cotisation particulièrement basse; de la présence d'un encadrement formé; de l'existence d'une catégorie féminine; de l'existence d'une catégorie handisport, sports adaptés ou inclusion; de l'existence d'une catégorie séniors, réservée aux sportifs de plus de 40 ans.

Le budget total alloué à cette subvention pour l'année concernée est divisé par la somme des scores majorés de tous les clubs éligibles. Le résultat obtenu correspond au tarif unitaire.

Les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de subventions ne sont guère différentes de celles figurant dans le règlement de 1991: être constitué en asbl et avoir un ancrage bruxellois (siège d'activités et public majoritaire). Ces clubs doivent être affiliés à une fédération reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Actuellement, la Cocof réserve chaque année quelque 400.000 euros pour soutenir financièrement les clubs sportifs.

 

Articles recommandés pour vous